Bilan 2014 du site de l’Investisseur (très) Particulier

Quand j’ai décidé d’ouvrir ce site (en 2011 déjà), c’était pour en faire un petit bloc-note personnel. Je suis loin d’être un expert en programmation, SEO et toutes ces choses forts intéressantes dont certains font un métier.

Le temps passant, vous êtes de plus en plus nombreux à venir ici.

D’une confidentialité négligeable aux débuts, vous êtes désormais presque 1400 par semaine à vous connecter ici, ne serait que pour lire une information ou deux !

J’aime particulièrement l’aspect de cette courbe, qui m’en rappelle une autre : une progression lente mais régulière sur le long terme…

google analytics-2011-2014

 (statistiques au 20/12/2014)

Je n’ai pas spécialement fait d’efforts pour mon référencement et je n’interviens sur d’autres sites/blog/forum que lorsqu’un sujet m’intéresse et non pas, ce qu’il faudrait faire, pour promouvoir la visibilité de mon site à travers la Toile.

Bien des blogs atteignent une visibilité plus grande, captent davantage de public, en appliquant rigoureusement les méthodes de webmarketing. Mais je me refuse de me lancer dans une surenchère, et j’espère ainsi préserver la même différence qu’il y a entre ARTE et TF1.

Au niveau de l’aspect du site, j’ai un peu réarrangé les catégories, qui ne signifiaient plus grand chose d’ailleurs. J’ai regroupé les sous-catégories peu utilisées (comme les Cfd&futures ou l’Epargne par exemple), dans des catégories plus vastes (Bourse…). Pour une raison qui m’échappe, je n’arrive pas à afficher davantage de catégories dans cette barre, pourtant il reste de la place. J’avoue ne pas avoir creusé le sujet, n’étant pas spécialement attiré par le php & co. De toute façon, j’insère suffisamment de mots-clés pour qu’on puisse tout retrouver si on cherche un thème particulier…

D’autre part, comme vous l’avez sans doute remarqué, j’ai décidé de supprimer les annonces Google qui se trouvaient à droite de mes pages (remplacées actuellement par une Twitter Box, mais cela peut évoluer…).

Les raisons en sont nombreuses:

– Ne pouvant que difficilement choisir les annonceurs (Google offre un système de choix et de blocages, mais c’est assez fastidieux à gérer, d’autant plus que les blocs d’annonce changent régulièrement…) et les plus rentables sont ceux que je déconseille généralement dans mes articles (options binaires & co), j’avais donc des annonces assez contradictoires avec l’esprit du site !

– Après m’être renseigné (tardivement certes, mea culpa, mais je n’imaginais même pas que cela pouvait être si compliqué), il m’est apparu que la législation française (une fois de plus…) complique énormément les choses quant au traitement des gains liés à la publicité sur internet. Ne comptant pas me lancer dans le webmarketing publicitaire agressif, les lourdeurs administratives et fiscales pressenties me poussent à préférer arrêter l’expérience (au moment où cela pouvait devenir intéressant…). Ceux qui ont déjà créé une entreprise comprendront cet effet pernicieux de notre système. Il est facile de démarrer, mais dès que cela devient sérieux, mieux vaut arrêter (ou délocaliser sous d’autres cieux plus cléments)… Bon, comme cela n’a jamais été une activité réelle pour moi, cela ne me dérange pas plus que cela, mais pour ceux dont c’est l’objectif, je pense qu’ils feraient mieux de perfectionner leur accent irlandais et se préparer à visiter cette fort charmante contrée…

– Je préfère grandement garder le contrôle total sur ce qui se trouve sur mon site, donc ni publicité ni affiliation. Ou alors pour des choses que je trouve intéressantes ou des productions très personnelles (je travaille sur un ebook, mais un vrai, pas un truc bidon qui va vous expliquer comment gagner 5000 € en deux mois et dont le seul but est d’être vendu en mode viral à des gogos, mais nous en reparlerons, car mine de rien, cela prend du temps surtout quand on a en déjà que trop peu…). Notez que je ne critique pas les vendeurs/affiliateurs, il faut bien gagner sa vie, n’est-ce pas, et le webmarketing n’est pas une activité pire qu’une autre (même si les pop-up me donnent les mêmes pulsions meurtrières qu’après avoir décroché le téléphone pour tomber sur un vendeur non sollicité), mais en ce qui me concerne, j’ai déjà des revenus corrects et même si je partage l’adage que toute peine mérite salaire, on peut aussi parfois faire des choses juste parce que cela nous intéresse…

Je vais donc continuer à publier ici, avec une fréquence variable des articles divers que j’espère être d’une certaine qualité, voguant entre l’analyse technique et l’investissement value et contrarien, un peu de Forex raisonné et de la Bourse à long terme, un peu d’actualité économique et quelques réflexions sociales, mélangeant allégrement des conceptions parfois opposées dans un esprit de curiosité et de partage pédagogique.

Je suis, et je resterai un investisseur (très) particulier !

Un grand merci à tous mes lecteurs !

… Et Bonne Année 2015 à tous !

david-mccracken-infinite-stairway-10

(photo (c) Matthew Perkins / Sculpture David McCracken )

 

Ce que me dit ma boule de cristal pour 2015 – le point sur les Marchés américains et français

boule-de-cristal-noire

Par les pouvoirs magiques qui me sont confiés par les dieux de l’investissement, je vais vous révéler la Vérité Ultime pour Vous Rendre Riche en 2015 !

Non, je ne plaisante pas, mais il va falloir lire l’article jusqu’au bout (ne trichez pas en regardant directement la fin !).

Continuer la lectureCe que me dit ma boule de cristal pour 2015 – le point sur les Marchés américains et français →

Le risque d’investir dans une action qui a perdu 90% de sa valeur

saut

Ça ne peut pas descendre tellement plus bas…

C’est vrai qu’en regardant ce type de graphique, on peut se dire qu’en investissant de manière régulière, on devrait être gagnant parce qu’immanquablement, le prix de l’action va finir par remonter…

Continuer la lectureLe risque d’investir dans une action qui a perdu 90% de sa valeur →

Utiliser des signaux techniques comme aide à la décision d’achat d’actions malmenées – l’exemple des sociétés pétrolières

LE PÉTROLE BRUT LÉGER AMÉRICAIN TERMINE EN HAUSSE DE PLUS DE 4%

La saison est la chute des valeurs pétrolières, en parallèle avec la valeur du pétrole brut.

Les raisons exactes de cette baisse sont toujours difficiles à cerner, mais il existe plusieurs pistes:

Continuer la lectureUtiliser des signaux techniques comme aide à la décision d’achat d’actions malmenées – l’exemple des sociétés pétrolières →

Acheter des actions à contre-courant – les valeurs liées au pétrole, à l’or (et à la Russie…)

baril-petrole

Si vous me suivez régulièrement, vous savez que la partie boursière de mon portefeuille est très inspirée par l’investissement valeur. Cela ne m’empêche en rien de regarder les graphiques, et il y en a quelques uns qui m’interpellent en ce moment.

Continuer la lectureAcheter des actions à contre-courant – les valeurs liées au pétrole, à l’or (et à la Russie…) →

La théorie du retour à la moyenne en Bourse et le choix d’une échelle de temps adaptée à ses investissements

 

Le retour à la moyenne est le nom donné à divers processus par lesquels des variables telles que des prix, des taux, et des volatilités ont tendance à retourner à une valeur moyenne après avoir atteint des valeurs extrêmes.

Cette notion est très utilisée dans la gestion des risques.

Continuer la lectureLa théorie du retour à la moyenne en Bourse et le choix d’une échelle de temps adaptée à ses investissements →

La loi de Pareto en Bourse ou l’art de se consacrer à l’essentiel

pareto_bambous

La loi de Pareto (ou principe de Pareto) explique que 80% des effets proviennent de 20% des causes.

Continuer la lectureLa loi de Pareto en Bourse ou l’art de se consacrer à l’essentiel →

Les arnaques sur le Forex – Appel à témoins

arnaque_danny_de_vito

Ma page   consacrée aux arnaques bat tous les records de fréquentation, que ce soit en nombre de vues ou en commentaires postés.
A l’origine, je souhaitais simplement répertorier les sociétés douteuses, répertoriées par l’AMF. Au fur et à mesure du temps, beaucoup de gens sont venus y poster les problèmes qu’ils ont pu rencontrer.
Parmi eux, il y a aussi des arnaqueurs qui se font passer pour des victimes. J’essaie au mieux de filtrer ces messages. Ils sont faciles à identifier, car en général, ils disent toujours qu’ils ont été aidés par une personne « officielle » en donnant même leur adresse mail qui est hébergée chez gmail ou hotmail par exemple (mais bien sûr, c’est tellement évident qu’un agent d’Interpol va utiliser gmail pour son travail !!!) et/ou le message a été publié à partir d’une adresse IP située en dehors de France.
Toujours est-il qu’il faut bien constater que beaucoup de personnes se font avoir par des courtier Forex (ou options…) aux pratiques plus que douteuses.
Si mon site permet à certains d’éviter de se faire piéger (et même d’apprendre à investir intelligemment, en commençant par ouvrir un compte chez un vrai courtier sérieux…), je serais déjà très satisfait de son utilité.
J’ai été contacté par un journaliste indépendant, Sébastien Borgeaud (qui existe en vrai, rassurez-vous et avec qui j’ai eu une longue discussion au téléphone).
Il prépare une enquête sur les arnaques au trading, sujet éminemment intéressant et dont je ne peux que soutenir la démarche, tant le problème semble répandu.
Je vous transmet donc ici son message. N’hésitez donc pas le contacter si vous êtes réellement victime de ce type d’arnaque.
Bonjour,
   Je suis journaliste indépendant pour la télévision et je prépare une enquête sur les arnaques au trading sur internet et sur d’autres escroqueries dans le même genre, comme certains jeux d’argent en ligne.
   Je cherche à recueillir un maximum de témoignages de victimes de ce type d’arnaques. Si c’est votre cas, quel que soit le montant en cause et même si le mode opératoire diffère, n’hésitez pas à me contacter. Cela ne signifie pas que je voudrais vous interviewer en vous filmant. Je cherche d’abord à en savoir plus en général sur affaires et je voudrais échanger avec vous.
   Vous pouvez m’écrire à cette adresse: sborgeaud@laposte.net
   Dans tous les cas, je peux garantir l’anonymat à celles des victimes qui craindraient d’être identifiables.
   N’hésitez pas à me contacter si vous avez besoin de précisions.
   Sébastien.
Notez que le sujet semble être d’actualité si j’en crois l’AMF qui vient de publier cette étude: http://www.amf-france.org/Actualites/Communiques-de-presse/AMF/annee_2014.html?docId=workspace%3A%2F%2FSpacesStore%2F96c52a14-3900-464f-8fff-7d4700ff37e3
Si j’en crois ces chiffres, notamment le montant moyen des pertes par clients sur 4 ans (et encore, on ne parle que des plateformes autorisées !) de plus de 10 000 €, je me dis que décidément, certains ne se soucient guère de leur argent !
L’étude est très intéressante à lire

  Etude des résultats des investisseurs particuliers sur le trading de CFD et de Forex en France (324,5 KiB, 734 hits)

Il en ressort que:
– Plus un client réalise de transactions, plus sa perte est élevée ;
– Plus la taille moyenne de ses transactions est élevée, plus la perte est importante ;
– Plus le client s’expose (taille cumulée de toutes ses transactions), plus sa perte est élevée.
Autrement dit, plus on fait n’importe quoi avec un gros levier, et plus on perd (CQFD !)
amf_forex
En attendant, je vous rappelle que vous pouvez trouver des informations auprès des ces organismes:
AMF : http://www.amf-france.org ou appeler au 01 53 45 62 00 du lundi au vendredi de 9h à 17h.
ACPR : http://www.acpr.banque-france.fr

Faut-il entrer dans la caverne d’Alibaba ?

Alibaba

Quand la Chine s’éveille…

Alibaba a clairement comme ambition de devenir le nouvel Amazon, teinté d’un soupçon d’Ebay, le leader mondial de la VPC.

Continuer la lectureFaut-il entrer dans la caverne d’Alibaba ? →

Pourquoi il ne faut jamais acheter une entreprise juste pour ses dividendes… L’exemple de Tesco (et des Pages Jaunes…)

tesco_histoire

Je vous ai déjà parlé de Tesco cette année.

Cette entreprise me parait très intéressante, à plusieurs titres:

– elle me permettra d’illustrer de nombreux concepts essentiels en Bourse: investissement progressif, plan de trading/d’investissement, diversification en actions étrangères, redressement, dividendes, grosses capitalisations, etc.

Continuer la lecturePourquoi il ne faut jamais acheter une entreprise juste pour ses dividendes… L’exemple de Tesco (et des Pages Jaunes…) →