Commencer à investir dans le bitcoin (ou en Bourse) en 2023 ? (partie 2/2)

Avant toute chose, remarquez que cette stratégie est tout à fait valable pour le marché actions par exemple. Evidemment, il faut que le montant investi soit en adéquation avec:

  • le montant total de votre portefeuille
  • les frais de votre intermédiaire, par rapport à votre investissement (exemple: acheter des actions AT&T à 20 $ avec 2 € de frais n’est peut-être pas une bonne idée…)
  • une certaine diversification

L’exemple que j’ai choisi ici consiste à investir 25 € par semaine sur un support 100% bitcoin. Cela représente 100 € / mois, ce qui me parait être un ratio acceptable pour un investisseur « standard » (qui peut économiser 500 à 1000 €/mois à cet effet), qui parie sur le bitcoin, mais qui veut garder une part « raisonnable » de cet actif spéculatif dans son portefeuille.

Evidemment, si vous pouvez vous permettre d’investir 10 000 € par mois pendant plusieurs années, je vous laisse faire vos propres calculs de risques !

Comme je le disais déjà dans la première partie de cet article, je vais faire un suivi réel de cet investissement.

Un adage dit que « le meilleur moment pour investir dans le bitcoin, c’était il y a dix et le second meilleur moment, c’est maintenant ». Evidemment, on pourrait dire de même avec les actions en Bourse !

Quoiqu’il en soit, commencer une stratégie d’investissement progressif après un fort décrochage des cours, est sans doute un meilleur moment qu’après des nouveaux sommets…

Mais revenons à nos critères: 25 € / semaine sur le bitcoin !

Les conditions d’entrée:

Comme pour tout investissement, il faut se fixer des conditions d’entrée et de sortie précises, dès le départ, pour éviter de se laisser entraîner par ses émotions en cas de krach ou de forte spéculation à la hausse et pour éviter d’arrêter l’investissement en cours de route.

Le pire dans une stratégie d’investissement progressif, c’est d’arrêter en cas de baisse, alors que la logique de cette méthode indique que c’est justement là le meilleur moment.

Ma condition est simple: on achète quand une bougie hebdomadaire est entièrement sous la moyenne mobile à 200 semaines. Tant que cette condition est validée, on continue.

Les conditions de sorties:

Elles sont toutes aussi importantes dans le succès d’une méthode.

On peut par exemple choisir la MM200 X 1,5 comme premier niveau de sortie; MM 200 X 2 en 2ème; MM 200 X 2,5 en 3ème. A chaque fois, on sort 1/3 de la position totale accumulée. Si le cours retombe sous un pallier, on revend sur le pallier précédent, qui servira en quelque sorte de « stop suiveur ».

On peut aussi se faire un « désinvestissement progressif »: à chaque semaine où la bougie est au-dessus de la MM 200 et supérieure au point de sortie précédent, on vend (1/nb. de semaines d’achat) de la position totale. Cela demande plus de suivi.

Remarque: j’utiliserai à titre personnel (comme pour tous mes types de tradings/investissements) des niveaux de bandes de Bollinger, basés sur une MM200 et avec des paramètres personnels. Le code est open source et peut-être facilement trouvé sur Tradingview.

Source: Tradingview

Bref, à vous de trouver une stratégie de sortie, qui vous convienne.

Sur un actif aussi volatile que le bitcoin, cela aurait empêché de profiter des forts pics de volatilité en 2021, puisqu’on serait sorti à 20 000 $ au maximum.

Remarquez que cette méthode n’aurait pas donné non plus de signal d’achat, puisqu’aucune bougie a clôturée entièrement sous la MM 200 hebdomadaire depuis qu’il est possible de calculer celle-ci.

Cela souligne deux points importants:

  • nous sommes dans une configuration inédite du bitcoin.
  • aucune méthode basée sur le passé n’est valable très longtemps (donc, pour le bitcoin, les indicateurs type « arc-en-ciel » n’indiquent rien d’autres que le passé…)
Il est très facile de faire un indicateur qui fonctionne bien 2 ou 3 fois dans le passé… Mais ce n’est pas une boule de cristal ! – source: https://www.blockchaincenter.net/static/rainbow-chart.html

Autrement dit, cette méthode s’appuie sur un autre hypothèse: le bitcoin est très volatile, il est également très resilient, il peut voir sa popularité s’accroître dans les années qui viennent. Autrement dit, en accumulant sous une valeur « moyenne de longue durée », il y a des probabilités raisonnablement hautes pour qu’il puisse, à un moment donné, atteindre un prix raisonnablement plus élevé que maintenant.

Il faut toujours avoir en tête que l’on investi car on a émis une hypothèse, on a calculé son risque de perte et on a choisi une méthode pour investir en fonction de ces deux précédents facteurs.

Pas en espérant un retour à une moyenne (aussi joli soit l’indicateur miracle que l’on utilise…).

Autrement dit, tant qu’un actif ne va pas à 0, on finira, avec le temps, par être gagnant.

Remarque sur l’application de la méthode au marché boursier:

Prenons l’exemple d’une action qui a eu un très mauvais parcours boursier: Orange (ex France Telecom).

Malgré une traversée du désert à partir de 2002, on aurait fini par être positif à plusieurs reprises (sans compter ici les dividendes) en suivant cette méthode jusqu’à aujourd’hui. Evidemment, il y avait bien mieux à faire que d’investir dans cette entreprise pendant cette période !

Par contre, si Orange avait fait faillite (on en a vu d’autres à qui c’est arrivé…), on aurait tout perdu.

En ce qui concerne le bitcoin, il faut que vous soyez convaincu de sa pérénité et bien sûr que vous fixiez un montant maximal « pouvant être perdu ». Bref, comme pour tout investissement sérieux.

Si on veut appliquer cette méthode avec des actions, il est sensé d’utiliser un ETF sur indices, plutôt qu’une action individuelle. On peut citer, pour un PEA,(liste non exhaustive):

  • THEAM EASYETF BNP PARIBAS EASY S&P 500 UCITS ETF EUR C (ESE)
  • LYXOR EURO STOXX 50 (DR) UCITS ETF – ACC (MSE)

L’avantage des indices, c’est qu’ils ne peuvent pas faire faillite (il y a certes les risques liés à l’émetteur, à la contre-partie, mais là, on rentre dans la peur de l’Apocalypse).

Application de la méthode:

Nous avons, depuis quelques semaines (depuis la semaine du 19 au 25 septembre 2022 pour être précis), des signaux d’entrée valides. En ce qui me concerne, j’ai commencé à appliquer cette méthode à partir du 13/12/2022 (flèche verte sur le graphique ci-dessous).

Comme la périodicité d’achat est hebdomadaire tant qu’un signal est valide, plusieurs solutions s’offrent.

On peut se contraindre à acheter à heure fixe une fois par semaine, mais cela implique de se rendre disponible (y compris en vacances ou malade), de ne pas oublier (mais il existe des rappels!) et surtout ne pas faillir psychologiquement !

Si dans les semaines qui viennent le bitcoin chutait sous 10 000 $, seriez-vous sûr de continuer vos achats progressifs (alors que c’est justement là où ça serait le plus rentable, mais que le monde entier va vous donner des raisons pour lesquelles « c’est la fin du bitcoin » ) ?

Il vaut donc mieux automatiser les achats.

Plusieurs prestataires offrent cette automatisation, mais il faut vous assurer de bien posséder vos bitcoins (sinon, c’est votre intermédiaire qui les possèdent, en échange d’une reconnaissance de dettes envers vous). On a vu récemment, avec FTX et de nombreux autres exemples, que cela fait une grande différence !

Donc prenez un cold wallet type Ledger pour y transférer vos bitcoins dès leur achat !

En raison de ces frais de transfert, cela élimine une grosse part des intermédiaires.

A titre personnel, j’utilise pour cette stratégie Mt Pelerin. (Attention: il s’agit d’un lien d’affiliation, que je vous encourage donc à utiliser, mais je précise immédiatement que je ne le publie uniquement parce que je trouve leur solution très élégante techniquement et qu’actuellement, je ne vois pas mieux dans le domaine).

Pour résumer les raisons de mon choix sont très simples:

  • transfert bancaire gratuit entre ma banque et mon adresse bitcoin sécurisée par ma Ledger (ou tout autre cold wallet selon les préférences de chacun) !
  • Pas (ou peu de frais selon le volume d’achats, de l’ordre de 1,3% ce qui est raisonnable)
  • L’achat se fait automatiquement au prix au moment de la réception du virement bancaire (pour ce que j’ai pu voir, c’est vrai, même s’il me manque des détails techniques pour voir s’ils ne prennent pas une petite marge tout de même; quoiqu’il en soit, les cours d’achats correspondent bien aux prix dans le quart d’heure de la notification de réception de mes virements).
  • l’argent ne fait que transiter peu de temps par Mt Pelerin, et mes bitcoins arrivent bien vite sur mon wallet.
  • pas de frais de réseau (!!!) sur bitcoin (quand on compare au tarif « prohibitif » pour des petites opérations de Binance, ou de Crypto.com par exemple…)

Je reçois les notifications en direct sur mon smartphone et je peux vérifier directement, avec un explorateur adapté (exemple: https://www.blockchain.com/explorer) on chain sur l’adresse bitcoin liée.

Ma banque m’offre la possibilité de faire des virements hebdomadaires, donc c’est juste parfait. J’ai programmé mes virements les vendredis, qui arrivent à destination les lundis matins, permettant à la transaction se faire. Vu la périodicité d’achat et le caractère récurrent, même s’il y avait des délais supplémentaires exceptionnels, cela ne changerait pas grand chose sur la durée !

Les inconvénients de Mt Pelerin sont pour moi:

  • pas de possibilité de définir un moment, une heure précise d’achat (mais ce n’est pas le but)
  • pas de virement instantané (mais il semblerait que cela soit prévu dans le futur).

Ceci dit, pour cette méthode d’investissement, ce ne sont absolument pas des inconvénients.

Remarquez que pour mes stratégies d’investissements progressifs, qui sont basés soient sur des niveaux de prix, soit ayant des quantités d’achats variables en fonction d’e mes propres’autres critères, je suis obligé de passer par un CEX (Kraken dans mon cas). Autrement dit, à chaque méthode son meilleur parcours.

Quoiqu’il en soit, à l’heure actuelle, il me semble que l’offre de Mt Pelerin mériterait d’être davantage connue, car elle devrait convenir à beaucoup de situations et a le mérite d’être quasiment (et c’est d’ailleurs l’un de leurs arguments commerciaux phares) un passage direct entre le fiat d’un compte bancaire et les cryptomonnaies.

Au bout de deux semaines d’achats, me voilà donc l’heureux propriétaire de 49,49 € en bitcoins pour 50 € investis à travers cette méthode spéciale « mon blog 2023 » (et oui, tant que les cours baisseront, cela va être du négatif, mais il ne faut surtout pas y réfléchir en appliquant la méthode).

(Suivi de ce portefeuille à venir)

Disclaimer: Tout ce qui est exprimé dans cet article ne reflète que l’avis personnel de son auteur et ne constitue en rien un conseil en investissement. Chacun est responsable de ses propres décisions dans la gestion de son patrimoine. Je n’ai par ailleurs aucun lien avec Mt Pelerin ou Kraken ou toute autre entreprise citée dans cet article, si ce n’est le statut de client.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.