Newsletter Cryptoinvestisseur n°23 –02-10-2022 – Prêt pour la course ?

Le marché crypto, prêt à démarrer pour affronter une route cabossée et longue ?

Il y a 3 semaines, dans la dernières newsletter crypto, je me demandais s’il s’agissait d’un bulltrap. La réponse est “oui, mais”. En effet, le marché crypto a de nouveau corrigé après un rebond, mais nous restons toujours dans un canal de consolidation depuis juin.

Faisons un peu d’analyse technique :

  • les volumes se maintiennent à un niveau assez modeste, mais non négligeables
  • nous sommes toujours dans un vaste mouvement baissier depuis février
  • Une divergence haussière du RSI apparait

Du point de vu fondamental, le marché est en ébullition. Les divers projets cryptos “sérieux” (Ethereum, Polkadot, Atom Cosmos, Bitcoin/Lightening network…) sont très actifs. Les gros stablecoins (USDC et l’USDT) commencent à s’étendre à travers toutes ces chaînes, offrant la liquidité que recherchent les gros investisseurs.

Bref, la technologie continue à se développer.

Tout semble prêt pour une hausse.

(au 2-10-2022)

Sauf… L’état du monde. Les fondamentaux ont rarement été aussi mauvais, entre les tensions géopolitiques et les crises énergétiques et climatiques. Le tout dans un monde où seul le dollar (avec toutes ses faiblesses) est perçu comme valeur refuge… L’or baisse ou au mieux stagne, toutes les principales devises dégringolent… On parle de risques de faillites de grosses banques Suisses et Allemandes !

Le ciel paraît bien sombre, surtout que techniquement, il reste encore beaucoup de place à une chute sur les grands indices pour arriver à des supports long termes. Bien sûr, en données mensuelles, il peut y avoir encore beaucoup de temps avant une vraie crise… Mais cela n’empêche pas d’être inquiétant.

En investissement, il est parfois nécessaire de regarder à plus long terme…

Bref, il n’y a plus qu’à lancer la course des cryptos, mais la route va être cabossée !

Ceci dit, sans amélioration d’un des problèmes majeurs (surtout la guerre en Ukraine à mon avis…), je ne vois pas l’argent “risqué” affluer sur les cryptomonnaies. C’est ce que je pense et dis depuis des mois… D’ailleurs, le décrochage du marché a eu lieu pile au début de “l’opération spéciale”.

Je continue donc toujours mes petits DCA en me projettant vers un avenir plus radieux qu’irradié !

La variation menseulle est assez claire… Ce n’est pas une catastrophe, mais il est évident que l’on reste dans un marché baissier, au mieux avec quelques lueurs d’espoir…

(Au 2/10/2022 à 9h CET – Attention, c’est une carte en données mensuelles des derniers 30 jours glissants)

Le portefeuille crypto affiche donc très logiquement -8,36% depuis ces trois dernières semaines.

(Rappel: les données de cet indice ne prennent pas en compte les rentrées d’euros fiats, mais seulement la performance « nette », ajouts de liquidités déduites, plus représentative).

Rermarque: la chute à 55,56 début septembre est due essentiellement à la correction de mon nombre erroné de bitcoins
-au 02/10/2022 9h00 CET-

1. BTC: A part, un petit DCA (j’ai deux stratégies parallèles: un achat mensuel quoiqu’il arrive et un, nettement plus important, seulement après un mois assez baissier, ce qui n’a pas été le cas en septembre), je n’y touche pas avant un moment…

2. BUSD: Se retrouve en deuxième place, car j’ai vendu une grosse part de mes ATOM. Remarquez qu’une petite partie est en staking sur Binance, et une autre plus importante me sert de réserve de trading sur FTX (autrement dit, mes BUSD étaient des BUSD au dépôt, mais sont actuellement sous la forme d’un mix propre à FTX). Le reste est “au chaud” dans un coldwallet.

3. DOT: Le Polkadot fait parti de mes paris à « long terme » (horizon 2024 au moins). Il résiste plutôt bien (mais il faut avouer qu’il a beaucoup baissé ces derniers mois…). Le DCA commence à porter ses fruits. Il a pris, de peu, la troisième place à l’Ethereum.

4. ETH: Le Merge était donc bien un événement “sell the news”. Evidemment, d’autres facteurs entrent en jeux dans la valorisation. Je pense sincèrement que le manque de décentralisation a refroidi certains gros investisseurs. Il faudrait des chiffres concernant l’arbitrage ETH/BTC (que j’ai fais, mais surtout pour des raisons liées à l’analyse technique).

5. WNK: Ma (sans doute trop) “grosse” position sur ce token spéculatif a vu sa valorisation doubler depuis ses plus bas. Ce token revient donc dans mon TOP 10, qu’il a longuement quitté ces derniers mois. Le projet continue, son metaverse se construit, des NFT de terrains ont été vendus ces derniers jours, ce qui a contribué à relancer le projet. Rappelons que j’y ai investi car justement, c’est un vrai projet avec une équipe solide derrière. Je pense que dans un marché haussier, on aurait explosé les compteurs. Ceci dit, ce reste de l’ultra-spéculatif. Si le projet se développe bien, il se peut qu’au prochain bullrun (s’il y en a un…), les prix explosent. Si, et seulement si…

6. BNB: Le jeton natif de Binance est toujours en forme et résiste presque étonnamment bien. Il faut croire que Binance, en tant que numéro un des CEX, attire les capitaux.

7. EOS: Après avoir frôlé les 2 $ et un prix intéressant pour moi en terme de conversion en BTC, au final, il retombe… A suivre donc…

8. ATOM: De la seconde place à la 8ème… J’ai vendu 90% de mes ATOM, légèrement au-dessus de mon PRU dans l’idée, visiblement juste, que je pouvais améliorer celui-ci. J’ai donc déjà repris une louche. Pour le moment, j’ai des ordres tous les dollars jusqu’à la zone des 11 $. Je les ai acheté dans une optique de swing trading à moyen terme, tout en pouvant donc les conserver longtemps, car pour moi, c’est une des blockchain qui pourrait encore être là, et en pleine forme, d’ici 2025.

9. PAXG: Je n’y touche pas, c’est toujours ma réserve pour acheter du bitcoin en cas de forte baisse. Pour le moment, je vise la zone des 0,11 BTC.

10. DAI: Je me suis allégé légèrement, pour acheter des GNOsis (en XDAI donc)…

Le HBAR est donc sorti de peu de mon TOP 10. Le projet reste intéressant, et je continue un petit DCA “au cas où”.

——————————–

Mon objectif global est toujours le même: détenir un maximum de bitcoins à un horizon 2024-2025. Tout le reste n’est qu’un moyen pour y parvenir. Je suis curieux de voir si je n’aurais pas juste mieux fait de garder des bitcoins sans rien faire.

Le DCA est mon ami en ces périodes incertaines.

Remarque: la part de mes stablecoins a fortement augmenté à cause de la vente de mes ATOM, mais c’est pour en racheter plus bas. Ce n’est pas le moment idéal pour vendre des cryptos contre des stablecoins, mais plutôt le contraire si on pense que nous sommes plus dans une “zone basse” que dans une “zone haute de prix”.

—————————————–

Notez que ces dix principales positions représentent 72,1 % de mon portefeuille crypto total (fiats de réserve exclus, mais stablecoins inclus). La concentration augmente logiquement avec ma stratégie de transformer un maximum d’altcoins en bitcoins ou en stablecoins.

Part de bitcoins: 24,3% (-0,5%)

Part de stablecoins (PAXG et euros fiat en attente de tokénisation inclus): 29,3 % (+10,3 %) (Vente des mes ATOM).

Bonne semaine et soyez prudents ! N’investissez que des sommes que vous pourriez perdre !

Disclaimer: Tout ce qui est exprimé dans cette lettre ne reflète que l’avis personnel de son auteur et ne constitue en rien un conseil en investissement. Chacun est responsable de ses propres décisions dans la gestion de son patrimoine.

1 ping

  1. […] Newsletter Cryptoinvestisseur n°23 –02-10-2022 – Prêt pour la course ? […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.