Analyse long terme sur USD/CHF : Bilan et conclusion

 

Je profite de la fin des vacances d’été pour revenir sur un vieux trade, débuté en février 2011.

Et oui, que voulez-vous, j’aime être à la pointe de l’actualité. Ceci dit, ce n’est pas par hasard que j’en parle… Je voulais déjà le faire fin juillet, quand je clôturais la majorité de mes trades pour partir en vacances l’esprit libre et que je trouvais vraiment que le timing était très bon pour moi à ce moment là, mais mon manque de temps chronique allié à l’envie de prendre un peu de recul par rapport à mes activités boursières ont provoqué un petit retard à l’allumage…

Rappelez-vous:

http://www.investisseur-particulier.fr/analyse-long-terme-sur-usdchf-fevrier-2011

http://www.investisseur-particulier.fr/analyse-long-terme-sur-usdchf-septembre-2011

 

Mon trade s’est décomposé de la manière suivante:

– entrée longue en février 2011 pour moitié à 0,95 CHF et à 0,93 CHF pour l’autre moitié, avec une cible initiale à 1,05 et à 1,26 CHF

– hedges de couverture avec quelques positions shorts ouvertes puis clôturées plus ou moins sur des chiffres ronds (0,90 ; 0,85 ; 0,80 environ)… Je dis environ, car je mets toujours des cibles au hasard du style 0,8532 car souvent les chiffres ronds ne sont pas exactement atteints. J’ai la flemme d’aller rechercher dans mon rapport de positions (en plus, j’avoue que les rapports de Dukascopy m’ont toujours paru peu lisibles), mais j’ai pris un peu plus de 1000 pips sur la chute libre de la parité de près de 2500 pips depuis ma première position longue…

– clôture de mes deux positions longues initiales à 0,99 CHF fin juillet 2012, donc un gain d’environ 500 pips supplémentaires.

TOTAL: environ 1500 pips

Ce qui pour un trade, qui est totalement parti dans le mauvais sens dès le départ n’est pas si mal que ça…

Evidemment, vu l’absence de levier utilisé (levier 0,5 !!!), le gain relatif à mon compte est très faible (enfin, ça fait tout de même de l’ordre de 7% soit , compte tenu de la durée du trade, pas grand chose). Mais rappelons tout de même qu’il s’agit d’un trade qui allait totalement à l’encontre de l’hypothèse de départ !

Si j’avais mis un système simple de gestion des risques, avec un SL, le trade aurait été perdant. Avec ce système de hedge partiel+faible levier, au final, il est tout de même légèrement gagnant.

Je ne dis pas ici que c’est la solution miracle, mais il ne faut pas oublier qu’il ne s’agit que d’une manière d’investir sur le long terme et qu’il ne s’agit évidemment pas du seul trade que j’ai pris en un et demi. Il ne m’a demandé que très peu de marge, et j’ai donc pu utiliser mon compte autrement en parallèle.

 

(graphique USD/CHF en données quotidiennes, 1165 x 967 pixels, cliquez-dessus pour agrandir)

 

Conclusion de la stratégie utilisée:

– peu de marge utilisée, on peut donc utiliser le compte de trading pour autre chose sans problème, à condition évidemment de respecter un money management en béton, car si le compte saute, tout saute (il ne s’agit donc pas faire du scalping levier 100 en même temps !)

– permet d’éviter des pertes par stop loss « brut »

– peu de gains, puisque peu de levier. Et oui, peu de risques => peu de gains

Ceci dit, l’image du lièvre et de la tortue en début d’article n’est pas une pure coïncidence… Mieux vaut gagner peu sur le long terme que de perdre beaucoup sur le court terme !

 

Et l’avenir de la parité ?

J’ai clôturé le trade car la zone de la parité ma parait être une barrière importante. Elle correspond de plus à un retracement de Fibonacci de 38% et coïncide quasiment avec la MM200. Bref, un très bon endroit pour conclure ce trade de long terme…

Vous avez vu dans mon premier article l’intérêt de faire des analyses fondamentales sur une parité du Forex. Cela ne sert qu’à élaborer une hypothèse claire de trading, certainement pas à prédire quoique ce soit !

Surtout lorsqu’on parle d’un USD « valeur-refuge ultime malgré » tout mais imprimé à tout va par la Fed contre un CHF artificiellement baissé par la BNS et lié à un EURO plus qu’en crise !

Si quelqu’un arrive à faire une analyse convaincante, je suis preneur, mais je ne tiendrais compte au final que de mon analyse technique, et surtout, surtout, de mon rapport gain/risque ! Je vous conseille d’en faire autant pour TOUS vos trades.

Accessoirement, je ne touche plus aux paires liées au CHF en raison des manipulations de la BNS.

 

Bonne rentrée à tous…

 

 

5 Commentaires

5 pings

Passer au formulaire de commentaire

    • Jérôme sur 9 septembre 2012 à 6 h 33 min

    salut Thomas,

    difficile de se battre contre les tendances historiques lourdes, même pour une banque centrale

    la BNS fait du bien au tissu industriel et au tourisme suisse qui allait droit à la catastrophe, mais cette mesure est conjoncturelle, elle n’est pas viable à long terme, ou alors c’est la fin du CHF purement et simplement, et avec l’autonomie de la Suisse…

    quant au dollar, lui aussi il va retourner vers ses vieux travers, à savoir l’impression massive de liquidités pour payer la dette et financer les besoins de l’Etat

    • stephane sur 10 septembre 2012 à 13 h 03 min

    Bonjour,c’est une trés bonne technique,merci thomas.

  1. @Jérôme: oui, je ne suis pas très confiant dans la capacité d’une banque centrale à maintenir un plancher durablement, quel qu’il soit… Enfin, l’Europe peut aussi résoudre tous ses problèmes rapidement (heu… comment? non?)

    @Stéphane: merci! Ceci dit, cela nécessite une bonne gestion des risques pour être applicable concrètement… et bien sûr, de la patience!
    Mais oui, cela reste une technique que j’utilise « en toile de fond », mais il faut vraiment bien gérer le levier.. on est jamais à l’abris de gros mouvements très violents!

    • pat sur 22 décembre 2012 à 13 h 58 min

    Bonjour,

    Je débute et il y une chose que je n’ai pas compris:

    Si tu prend des hedge pour te couvrir,certes tu gere tes pertes mais sa annule aussi tes gains?

    ex j achete a 1.00 sa baisse a 0.95 alors je prend des hedge pour me couvrir mais si ca remonte alors je n’aurais que peu de gain sur mon tr

    1. Bien sûr, les techniques de hedge sont là essentiellement pour se couvrir justement c’est à dire annuler (ou diminuer) une perte si on se trompe dans ses prévisions, mais il y a deux idées principales derrière cette stratégie:
      – avec un très faible levier on peut reprendre plusieurs positions opposées sans se préoccuper des pertes latentes
      – il est important de se fixer un scénario précis (ex: si ça remonte à 0.95, il suffit de reprendre une position à 1.00 (ce qui double le levier))

      En fait, cela revient au même qu’avec des stop loss fixes, la différence c’est si on se place dans un scénario long terme cohérent (et donc avec peu de levier!), le cours va revenir sur la position qui était dans le « mauvais » sens.

      En schématisant, cela revient à dire: je vends et j’achète en même temps; la position gagnante… gagne! et la position perdante va se rattraper un peu plus tard…

      Je ne dis pas que c’est forcément facile à faire, il faut bien calculer ses diverses entrées (et sorties!) et ne pas être tenté de hedger trop tôt. Bref, avoir un scénario précis en tête.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.