Analyse long terme sur USD/CHF – Septembre 2011

 

Vous vous rappelez peut-être de la rapide analyse que j’avais faite au début de ce blog:

http://www.investisseur-particulier.fr/analyse-long-terme-sur-usdchf-fevrier-2011

Avec les derniers événements, je pense qu’il est temps de faire le point à nouveau. En plus, ça tombe bien, cela fait un semestre maintenant… Comme quoi, peut-être que toutes ces histoires de cycles économiques ont un peu de vérité en eux !

Mon trade initial, aux alentours de 0.95 CHF pour un USD est bien sûr parti dans le « mauvais sens ».

Cela arrive souvent quand on se lance dans des analyses d’ailleurs. A croire qu’il faudrait faire le contraire de ce que l’on pense. Mais du coup, on risque inconsciemment de penser le contraire du contraire. Vous voyez, il y a de quoi devenir fou, non ? Le plus simple, c’est de faire quelque chose de logique par rapport à ce que l’on pense, à savoir:

je pense que la paire USD/CHF va monter

je pense que, si ça trouve, elle va encore baisser

Ca c’est de l’analyse technique à la normande !

Donc, qu’est-il devenu de ce beau trade de février ?

Et bien la paire a plongé, plongé, plongé jusqu’à près de 0,70 !!!

Mais, je suis toujours dans le trade. Et oui. De l’inconscience ? Une peur de couper mes pertes ? Certainement pas.

Juste la stricte application d’un de mes systèmes de trading long terme dans lequel je n’utilise pas des stops, mais des hedges.

En gros le principe, c’est de se placer en un point stratégique de retournement, avec des possibilités de baisse « limitées » et au lieu de placer des stop fixes, on place des points de hedge dans le sens opposé.

Cela nécessite trois choses:

– utiliser un TRES faible levier (voir pas de levier du tout, voir moins. Dans mon cas, j’utilisais un « levier » 0,5), car il s’agit de long terme et, on ne sait jamais !

– se couvrir avec des hedges dans le sens opposé.

de la patience et un plan de trading mûrement réfléchi.

Du coup, j’ai pu gagner avec mes shorts dans la descente (un peu plus de 1000 pips, sur une descente de près de 2500 pips). C’est pas terrible, mais tout de même. Actuellement, je suis donc positif sur l’ensemble de mes trades et la position initiale, toujours ouverte.

De plus, il peut très bien y avoir un beau rebond encore ces prochains mois.

De point de vue fondamental:

Les choses n’ont guère changées.

– Endettements multiples des deux côtés de l’Atlantique

– Planche à billets de la FED toujours à plein régime…

Cependant, à noter, une tentative désespérée de la BNS de faire baisser le franc suisse. Désespérée à long terme à mon avis, parce qu’aucune banque centrale n’a jamais pu lutter longtemps contre une variation fondamentale de sa devise, mais sur du court/moyen terme, ça peut tout à fait fonctionner.

D’autre part, l’euro est encore en pleine crise, et si jamais un défaut de la Grèce venait à arriver, ou un gros problème avec une banque importante… Je ne donne pas cher de l’euro dans ce cas là… Remarquez, ça ne m’inquiète pas outre mesure, après tout, en ce moment les variations des devises se font un peu à celui qui baisse le moins montera ! C’est à dire que le dollar risque alors de s’envoler…Au moins provisoirement !

Du point de vue technique:

Un retracement jusqu’au niveau de 38% du dernier sommet de juin 2010 me parait plausible, d’autant plus que cela pourrait coincider avec un « presque retour » à la parité avec le dollar et la moyenne mobile 200 en données hebdomadaires.

La semaine passée, une ligne de tendance baissière mineure datant du pic de 2010 a été cassée. Bon d’accord, elle est vraiment mineure vu son tracé (n’oubliez jamais qu’une droite passe toujours par deux points, donc je considère généralement que les droites qui s’appuient sur au moins 3 points). Ceci dit, je la regarde tout de même car elle a une forte pente (donc rebond probable) et il y a eu un gros creux récemment…

Bref, j’attribue une nouvelle cible à mon trade initial aux environs de 0,98-0,99. Sachant qu’il est actuellement déjà neutralisé et même bénéficiaire, si je reprend encore quelques centaines de pips, cela aura été un trade gagnant malgré les apparences.

(graphique 1920X986 pixels, cliquez dessus pour l’agrandir, données hebdo.)

Mais que se passera-t-il si le dollar plonge à nouveau ?

Et bien, je reprendrai des hedges sur des graphiques quotidiens sur clôture de la récente ligne de tendance en rouge… en connaissant un nouveau point bas qui sera difficile de franchir, à 0,70. Dans ce cas, comme mon scénario initial semble faux, je prendrai un levier double de ma position longue car cela signifiera probablement que la tendance baissière (qui dure depuis le début du millénaire tout de même!) reprendra de plus belle.

Bien sûr, si cela se produisait alors que le cours est proche de ma cible (donc au-delà de 0,96 par exemple), je placerai un stop sur l’entrée de mon trade initial pour en sortir définitivement, validant ainsi tous les bénéfices que j’ai pu faire sur ce scénario.

 

 (1024X779 pixels, données mensuelles)

On voit ici que la RSI(14) va sortir de la zone de survente, à la fin du mois… Donc tout dépend de ce qui va se passer d’ici quelques semaines… Il est tout à fait possible qu’un gros mouvement spéculatif ait lieu, en s’appuyant sur les interventions de la BNS, avant que le franc suisse ne se renforce à nouveau et que la paire ne replonge. De même, si l’euro chute encore, le dollar va mécaniquement grimper.

 

En conclusion, il est important de distinguer l’analyse et le trading. Les deux sont certes liés parce qu’il faut bien choisir un sens pour ses trades…

L’analyse restera un jeu de l’esprit, le trading doit être concret car c’est avec mon argent que je le réalise !

PS: je ne cherche pas ici à démontrer que cette stratégie est géniale et qu’on est gagnant à tous les coups. D’ailleurs, ce n’est qu’une stratégie parmi d’autres et certainement pas la plus rentable en raison du faible levier utilisé. Ce qui compte, c’est surtout de penser ses trades en terme de risque avant tout !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.