Newsletter Cryptoinvestisseur n°16 –05-06-2022

Deux semaines de plus, avec toujours un marché global en mode “risk off”. Le marché crypto tourne au ralenti, la plupart des entreprises liées à ce marché se réorganisent (licenciements, gel des embauches…).

La DEFI, qui est un excellent indicateur de la “santé générale” du marché crypto, est globalement neutre depuis une semaine, mais toujours bien dans le rouge sur un mois (à part le cas particulier de JustLend, grâce au “stable”coin USDD lié au TRX du réseau TRON).

Source: https://defillama.com/ (au 5-6-2022)

Le mois de mai a été très difficile, et on voit bien que le marché cherche à se stabiliser, avec un bitcoin qui tient péniblement la zone autour de 30000 $.

(Au 5/6/2022 à 11h CET)

Sur la semaine, on sent bien que les valorisations actuelles sont sur un niveau important. La question est de savoir si nous avons touché le fond avec les excès de mai suite – entre autres – au crash de l’écosystème TerraLuna ou si on peut encore reperdre 50% ou plus..

(Au 5/6/2022 11h CET)

En ce qui me concerne, s’il y a un indicateur intéressant à suivre sur le marché crypto, si on s’intéresse au moyen/long terme, c’est le Fear & Greed Index. A chaque fois qu’il atteint 10 ou moins (“peur extrême”), il y a eu un rebond au moins provisoire. Evidemment, les indicateurs ne sont qu’une manière différente et/ou complémentaire de visualier les cours (je vous renvoie à un très vieil article ne parlant absolument pas de cryptos, mais qui est toujours pertinent). Il ne faut pas s’y fier sans prendre du recul, car la boule de cristal n’existe toujours pas !

Je vais résumer ma pensée: si on investi dans les moments de peur, on n’a peut être pas forcément choisi le meilleur moment, mais cela ne sera certainement pas le pire !

https://alternative.me/crypto/fear-and-greed-index/#history

Le portefeuille crypto fait tout de même encore un “joli” -9,12% en deux semaines (voir la newsletter du 22 mai).

L’indice de mon portefeuille est donc toujours dans le rouge. Mais il n’y a pas de gain sans risques (et donc sans volatilité)…

(Rappel: les données de cet indice ne prennent pas en compte les rentrées d’euros fiats, mais seulement la performance « nette », ajouts de liquidités déduites, plus représentative).

1. BTC: Toujours à faire du surplace autour de 30000$. J’accumule doucement à ces prix.

2. BUSD: Je n’y ai pas touché, à part quelques LUNA v2 reçu en Airdrop pour mes UST “oubliés” (et désormais perdus) que je me suis empressé à revendre contre des BUSD, car je vois très mal comment ils peuvent se valoriser. A l’heure actuelle, il s’agit juste de lancer de la poudre aux yeux aux nouveaux investisseurs pensant faire une bonne affaire. Attention, je ne dis pas qu’il ne peut pas y avoir un projet “sérieux” qui arrivera un jour, car la blockchain TerraLuna a fait ses preuves en tant que technologie, mais quitte à prendre des risques, autant investir directement sur ATOM Cosmos par exemple.

3. ATOM: Ce gros swing trade attend patiement une conclusion… Cela peut encore durer des semaines (ou des mois au rythme où vont les choses)… Ceci dit, cet écosystème me semble solide techniquement. Au niveau des tokenomics, c’est moins sûr…

3 b (En théorie, je devrais placer l’Ethereum ici, mais comme ma position est scindée en gros en une moitié ETH sur le réseau principal et une moitié wETH sur Polygon, je les compte séparement dans ma gestion du risque).

4. DAI: Peu de changement, à part un petit bridge vers XDAI (pour renforcer légèrement ma petite position sur GNO, le token de la blockchain Gnosis).

5. USDC: Légère baisse en raison de mes achats en DCA sur du SOL et du GRT.

6. The Winkyverse, toujours en mauvaise forme. Le cours se stabilise depuis des semaines sur des niveaux bas…

7. TRX: Le jeton natif du réseau TRON a toujours le vent en poupe. Les derniers développements du projet ne me plaisent pas du tout, et j’ai des ordres limites qui traînent (en commençant à 0,000003 BTC, qui a été frôlé pendant le week-end de l’Ascension où j’ai pris un peu l’air loin de tout – mais il a été tellement frôlé que j’aurai vendu manuellement). Bref, il est actuellement plutôt en forme contre le bitcoin notamment, et je vais donc en profiter pour l’échanger contre ce dernier, qui m’inspire infinement plus sur le long terme.

8. BNB: Le jeton natif de Binance reste à 1/100ème du BTC, vers 300 $ donc. J’aime bien le voir comme le centime du bitcoin.

9. PAXG: Ma poche d’or tokénisé m’a servi de réserve pour le décrochage du bitcoin vers 30 000 $. Il me reste néanmoins une part de ma position (qui servira si on retourne à 20 000 $ !)

10. DOT: Le Polkadot est toujours dans mon TOP 10, car il fait parti de mes achats récurents mensuels (avec le bitcoin et l’Ethereum). Cela en dit long sur ce que je pense du potentiel de cet écosystème (mais je peux me tromper !)

——————————–

En ce moment, je ne fais que renforcer en DCA les cryptos que j’estime pouvoir survivre de manière acceptable à un bear market. Comme je n’aime pas spéculer en short sur les cryptos (trop volatiles pour moi), j’attends que cette phase d’hésitation de plus en plus longue passe en accumulant doucement, mais sûrement.  Wait & See !

—————————————–

Notez que ces dix principales positions représentent 60,1 % de mon portefeuille crypto total (fiats de réserve exclus, mais stablecoins et ETH/wETH inclus).

Part de bitcoins: 15,1%

Part de stablecoins (PAXG et euros fiat en attente de tokénisation inclus): 26,9 %

Bonne semaine et soyez prudents ! N’investissez que des sommes que vous pourriez perdre !

Disclaimer: Tout ce qui est exprimé dans cette lettre ne reflète que l’avis personnel de son auteur et ne constitue en rien un conseil en investissement. Chacun est responsable de ses propres décisions dans la gestion de son patrimoine.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.