Newsletter Cryptoinvestisseur n°14 – 15-05-2022 – le point sur mon portefeuille après le krach de TerraLuna

Deux semaines depuis ma dernière newsletter, et c’est un peu comme si je m’étais absenté deux ans !

J’ai eu quelques soucis avec mon hébergement internet, qui m’ont empêché de mettre à jour mon site, mais c’est un détail.

Voici donc un point un peu plus long que d’habitude, et quelques réflexions sur les cryptomonnaies en général.

Mais la grande affaire du moment, c’est la chute de l’écosystème TerraLuna !

Ce protocole a su fédérer une large communauté, y compris de développeurs, et l’écosystème fourmille de projets. Malheureusement, il a été bâti sur une faille qui le rendait vulnérable à une attaque coordonnée, en raison notamment de sa “faible” liquidité à la portée de certaines grosses bourses (plus d’explications techniques ici). La relation algorithmique entre le jeton natif LUNA et son “stable”coin UST est fragile puisqu’elle ne peut pas s’appuyer sur un collatéral exterieur en quantité suffisante. Cette catastrophe a entraîné tout le marché crypto, et ce n’est sans doute pas fini, car le protocole Anchor servait à beaucoup d’entreprises qui proposaient des rendements sur stablecoins…

La chute est telle que le graphique n’est pas assez précis (et me donne -100,10 %!)… C’est du jamais vu sur un token du TOP 10 !

J’était raisonnablement exposé, mais avec une perte totale ou presque sur un écosystème entier, ça aurait pu faire très très mal à mon portefeuille. Quand j’ai compris qu’il y avait un début de depeg contre le dollar dimanche dernier, j’ai vendu la majorité de mes UST qui validaient mes prises de profits sur mes swing trades sur ANC dont il ne me restait plus grand chose (et que j’aurai dû vendre sur le point d’entrée…). Malheureusement, j’ai gardé une partie de mes UST, dans ma partie “réserve de secours en cas d’opportunité”.

C’était stupide, car j’aurai dû aller au bout de ma logique, mais la psychologie intervient toujours. Dimanche soir, j’ai facilement vendu mes UST sur FTX, par contre, je n’avais pas envie de faire les manipulations nécessaires à transférer le restant sur une plateforme d’échange… Après, les choses se sont enchaînées et quand j’ai compris que le peg allait être définitivement perdu, nous étions déjà très loin de la parité avec le dollar !

Heureusement que je n’ai pas acheté du Luna quand il a touché mon niveau d’entrée prévu en début d’année vers 35 $, puisqu’entre temps, j’avais perdu confiance dans l’écosystème.

L’inconvénient d’être diversifié, c’est qu’il est difficile de suivre tout en même temps (surtout sur les cryptos où beaucoup de choses se passent 24h/24, 7j/7 !) Au moins sur les actions, les décisions sont prises lors des heures d’ouverture des Bourses !

L’avantage, c’est qu’au final, même une perte totale d’un actif, n’entraîne qu’une baisse de quelques pourcents du portefeuille global.

Malheureusement, si la diversification s’applique tout de même dans une certaine mesure, la diversification entre différentes cryptos est assez limitée. “L’affaire LUNA/UST” a entraîné toute la DeFi et donc tout le marché crypto avec lui.

Comme pour les actions, c’est souvent le bon moment pour acheter des tokens solides n’ayant aucun rapport direct ou suffisamment important avec la victime.

Néanmoins, c’est la pire dévaluation de mon portefeuille crypto depuis… Un an (et encore, mon portefeuille était très concentré sur le BTC, mais j’avais réussi à mettre à l’abri une grande part de mes profits lors du grand marché haussier entre fin 2020 et mai 2021).

Donc, depuis la dernière newsletter, (qui était déjà en forte perte), le décrochage a été de -21,34% en deux semaines !

Il faut avoir le coeur bien accroché quand on investi dans les cryptomonnaies !

au 15/5/2022 vers 11h00 CET – Source: https://quantifycrypto.com/heatmaps

L’indice de mon portefeuille crypto est donc à -30% depuis le début de l’année !

Connaissant le montant global investi et avec un marché action en difficulté, je devrais commencer à avoir des sueurs froides, mais j’ai connu le krach de 2008/09, donc rien ne m’inquiète vraiment (si ce n’est une guerre mondiale bien sûr)…

La Patience est une grande vertu de l’investisseur ! (Et surtout, pour le moment, je ne fais qu’absorber les gains exceptionnels dus à mon pari sur les cryptos de 2020/21, mais il ne faudrait pas que cela continue trop longtemps dans cette direction !)

(Rappel: les données de cet indice ne prennent pas en compte les rentrées d’euros fiats, mais seulement la performance « nette », ajouts de liquidités déduites, plus représentative).

1. BTC: Comme à chaque crise, le Roi retrouve sa place, même s’il subit les pertes du marché global. Je repasse progressivement en bitcoin. Je poursuis mon DCA sous différentes formes. Sans rentrer dans les détails, j’ai trois types d’ordres sur le bitcoin a) un DCA classique mensuel, quel que soit le niveau des cours b) un DCA sous condition de baisse du cours relative sur un mois c) des niveaux clés pour du plus long terme. Ici 30 000$. Ceci dit, le bitcoin n’en est qu’à 12,7% de mon portefeuille. En effet, la baisse peut très bien continuer et un bear market long s’installer.

2. BUSD: J’ai été impacté par des pertes (heureusement très limitées car je n’y ai mis qu’une part) dues à ma position de lending sur Just Mining (qui eux mêmes ont subi fortement l’affaire Luna/UST !). D’autre part, j’ai réinvesti surtout sur ATOM et quelques protocoles mineurs, FTM, Polygon, AVAX et un petit swing trade sur SYL. En fait, ma part de BUSD a même augmenté (puisque j’ai converti des UST à temps !).

3. ATOM: Je disais dans ma dernière newsletter que: “Mon prochain ordre est vers 8 $, donc autant dire qu’il faudra un crash sur les cryptos (ce qui est bien sûr possible !).” Il s’est donc déclenché… D’où l’intérêt de toujours cadrer un swing trade à l’avance, pour éviter de réfléchir dans la panique ! Cette position est donc devenue très importante dans mon portefeuille, mais cela ne me dérange en rien de posséder du jeton ATOM !

4. DAI: Très mauvais timing, vu que j’ai déposé il y a peu quelques DAI en lending sur Just Mining. Bon, tant pis, “il n’y a pas d’argent gratuit!”. Donc, ce stablecoin backé par de l’ETH (et qui a déjà fait preuve de sa résilience à travers divers krachs…) a vu sa part dans mon portefeuille augmenter, mais seulement parce que le reste a baissé davantage !

4 b (En théorie, je devrais placer l’Ethereum ici, mais comme ma position est scindée en gros en un tiers ETH sur le réseau principal et deux tiers wETH sur Polygon, je les compte séparement dans ma gestion du risque).

5. USDC: Je n’y ai pas touché, à part un renforcement opportuniste de quelques tokens Bifi (qui est un protocole qui devrait s’en remettre, vu son modèle d’aggrégateur DeFi).

6. The Winkyverse, grosse déception, dégringole toujours avec mon portefeuille. C’est le risque avec ce genre de projet, mais cela reste une position spéculative à moyen terme. Quand je dis spéculatif, cela signifie pour moi avoir conscience que je peux tout perdre (ou faire X10…) J’aurai sans doute dû vendre pour racheter plus bas, mais tant pis. Il y a une équipe derrière et le projet n’a pas changé, il faut laisser le temps à un investissement de se développer… Une ICO arrivant juste au début d’un bear market, ce n’est jamais très bon, mais comme on ne peut pas tout prévoir, il faut assumer… Heureusement que j’ai eu la bonne idée de réduire mon exposition d’1/6ème (mais j’aurai dû m’écouter pour le 2ème mois de vesting !)

7. BNB: Le jeton natif de Binance se retrouve dans mon TOP 10 alors que ce n’était pas mon but initial. Je n’en ai pas acheté depuis longtemps, mais malgré la baisse du marché, il maintient une certaine valeur, sans doute aussi à cause des déboires de Crypto.com ou de Coinbase. Cela prouve bien qu’il y a une sorte de “flight to quality” (ou ce qui est perçu en tant que tel car bien malin qui pourra connaître la valeur exacte de Binance).

8. PAXG: Ma poche d’or tokénisé m’a servi de réserve pour le décrochage du bitcoin vers 30 000 $. Il me reste néanmoins une part de ma position (qui servira si on retourne à 20 000 $ !)

9. TRX: Le jeton natif du réseau TRON se retrouve dans mon TOP 10. J’ai toujours considéré ce token comme une sorte de fond de portefeuille car grosso modo, il s’agit d’une copie d’Ethereum, mais avec des frais négligeable, qui a fait ses preuve depuis des années. J’aimais bien ce côté purement utile techniquement pour faire ce que doit faire un réseau: transférer des informations (et ici donc de la valeur). Je n’aime pas du tout le concept de l’USDD (qui n’est qu’une copie de l’UST dans son principe). Il faut que j’approfondisse rapidement la stabilisation de ce “stablecoin” made in TRON, car ce que j’ai compris, c’est que c’est basé sur exactement le même principe douteux que LUNA/UST mais avec TRX/USDD. Evidemment, les capitalisations et autres garanties ne sont pas les mêmes, mais… Quand je vois que ça commence fort avec ce genre de rendement:

J’avoue que cela me donne juste envie de fuir l’écosystème Tron au plus vite ! Mais comme tout cela va dépendre de comment est géré la faillite de TerraLuna, il est tout à fait possible que les gens, qui ont la mémoire courte en général, permettent au cours du TRX de s’envoler (provisoirement)..

Quoiqu’il en soit, à moins de trouver des explications rassurantes sur la stabilité de l’USDD, je vais solder ma position progressivement (pour aller sur du bitcoin). Surtout quand je vois ce genre de graphique qui me dit que c’est sans doute un bon moment pour l’échanger contre du BTC !…

10. DOT: Le Polkadot entre logiquement dans mon TOP 10, car il fait parti de mes achats récurents mensuels (avec le bitcoin et l’Ethereum). Cela en dit long sur ce que j’en pense. Accessoirement, sa remontée en dit long sur la puissance des stratégies DCA lors de tempêtes ! Bien sûr, la valorisation est malgré tout inférieure à mes sommes injectées, mais j’ai un horizon 2024 !

——————————–

En me relisant, je disais il y a 2 semaines:

2. UST: Je n’ai toujours pas mis ce stablecoin en farming. En fait, je réfléchis sérieusement à sortir de l’écosystème TerraLuna. J’ai toujours l’impression qu’il tient sur peu de chose, et qu’un problème avec le peg de l’UST ou des réserves d’Anchor Protocol pourrait créer une catastrophe. J’ai bien profité de quelques swing trade sur ANC et je me demande si je ne devrais pas m’en tenir là pour le moment. En attendant, je m’en sers comme collatéral pour mon trading sur FTX.”

Normalement, une décision devrait être prise aujourd’hui à 18h (heure de Paris) quant à l’avenir de l’écosystème… En effet, la débâcle du LUNA et de l’UST est une chose, mais il ne faut pas oublier les très nombreux protocoles bâtis dessus (Anchor bien sûr, mais aussi Mirror, Loop, Astroport et bien d’autres !) La plupart fonctionne très bien techniquement, mais si la base est pourrie… Cela fait des dégâts !

Une autre sortie de mon TOP10 est le protocole ELK Finance (qui subit violemment le choc sur la DeFi, même s’il n’a aucune exposition à l’écosystème TerraLuna, cela reste une nanocap !). Néanmoins, je suis de près le projet, et s’il survi au bear market, je pense qu’il pourra revenir. En passant, son modèle basé sur la protection de l’impermanent loss l’affaibli, mais d’un autre côté, il y a une certaine protection contre sa propre baisse. Comme ses tokénomics sont assez cohérents, cela peut fonctionner (à supposer que le modèle de liquidity mining survive).

Je crois que la plupart des investisseurs en cryptos devraient bien garder en tête que tout ceci reste expérimental. Toute la crypto n’en est qu’au stade expérimental.

Certes, l’idée d’avoir un “moteur de recherche” qui relie toutes les informations sur “la toile” était également expérimental dans les années 90…

Le marché global a rebondi sur un gros support, la prochaine cible serait de revenir sous les 500 milliards … Cela paraît être un nombre encore énorme, mais en fait, ce n’est “rien du tout”… Il peut tout aussi bien y avoir un rebond ou une latéralisation…

Quand on voit le marché action… Cela voudrait dire que l’ensemble du marché crypto vaudrait autant que … Facebook (enfin, META). Sachant qu’actuellement, on en est à la valorisation d’Amazon !

—————————————–

Mon portefeuille se concentre toujours, notamment parce que les petits projets spéculatifs décrochent encore plus que mon TOP 10 relativement riche en stablecoins et un investissement dans le bitcoin !

Notez que ces dix principales positions représentent 62,1 % de mon portefeuille crypto total (fiats de réserve exclus, mais stablecoins et wETH inclus).

Bonne semaine et soyez prudents ! N’investissez que des sommes que vous pourriez perdre !

Disclaimer: Tout ce qui est exprimé dans cette lettre ne reflète que l’avis personnel de son auteur et ne constitue en rien un conseil en investissement. Chacun est responsable de ses propres décisions dans la gestion de son patrimoine.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.