Ré-ouverture des banques chypriotes et bank run ?

logo-Actu_small

 

Les guichets bancaires de Chypre sont déjà fermés depuis le 16 mars.

Demain jeudi 28 mars 2013, si rien ne change, les banques sont sensées rouvrir, après la validation d’un plan de « sauvetage » impliquant la fermeture de la Laika Bank et la spoliation de l’ordre de 40% des dépôts dépassants 100 000 € à la Bank of Cyprus.

Au moins, le simple particulier chypriote aura été épargné.

Enfin, ce n’est qu’une façon de parler car vue l’importance de leur secteur bancaire (plus de 260% du PIB), de toute manière ils vont le sentir passer. Et oui, les riches déposants étrangers sont aussi ceux qui achètent et qui vont au restaurant. Nul doute qu’après s’être faits lessivés de 40% de leurs sous, ils vont au moins en parti, aller voir ailleurs si l’herbe est plus verte…

Bref, encore un pays de la zone euro qui sera en récession pendant de longues années…

bank run

Il va de soi qu’il y aura un bank run dès demain.

Outre les « victimes » directes du prélèvement qui ne vont certainement pas laisser leurs comptes dans un endroit qui vient de leur prendre 40%, les habitants de l’île vont se dire une chose élémentaire: et si cela ne suffisait pas ? Après tout, ça fait deux semaines qu’on entend tout et n’importe quoi sur la manière de résoudre cette crise. Qu’est-ce qui va empêcher qu’on vienne leur dire que finalement, il manque encore quelques milliards ?

Bref, je souhaite bon courage à Panicos Demetriades, l’heureux président de la Banque Centrale chypriote. Non, ne riez pas, il se prénomme vraiment Panicos.

En gros, il y a deux choix:

– limitation sévère des mouvements de liquidités avec des prélèvements très limités. Conséquence: une défiance majeure envers les banques et une très longue fuite des capitaux, certes au ralenti.

– peu ou pas de limitations. Les banques chypriotes seront toutes (même celles qui n’étaient pas trop affectées) à sec et ne vont tenir virtuellement que par les liquidités infinies de la BCE.

Bref, dans les deux cas, on se dirige droit vers un bank run plus ou moins déguisé.

Et en attendant, on commence à parler du Luxembourg, un autre petit pays ultra-bancaire (en gros deux fois plus encore que Chypre). Pourtant, la situation y est bien différente.

Vous voulez mon avis de simple particulier ?

Vu que le secteur financier de toute la planète a trop de banques par rapport au PIB (la finance pèse environ 4 fois le PIB mondial), il y aura toujours un pays « à problème ». L’un après l’autre. Soit, on s’habitue au fil des années, comme on s’est habitué à entendre que « c’est la crise », soit des vraies grosses mesures seront prises (naturellement, par un effondrement global, ou grâce à une intervention coordonnée au niveau mondial… On y croit!!)

J’espère que l’on pourra s’y habituer et voguer au fil des petites crises larvées…

Je vous laisse méditer sur l’indice CAC Banques.. Et n’oubliez pas: money management, rapport gain/risque et… diversification.

CAC banks_27 mars 2013

 

Un réponse à “Ré-ouverture des banques chypriotes et bank run ?”

  1. loic dit :

    40% dans les dents,aie!si j’étais un oligarque russe je serais bien énervé la…et comme ce sont eux qui nous vendent notre énergie,ils risquent d’etre tentés d’augmenter nos factures pour se refaire…
    je commence a penser que ce cirque chypriote n’est q’un test en modele réduit de ce qui peut nous arriver un jour en france,car la taille de notre secteur banquaire est immense par rapport au PIB…Pour se protéger d’une éventuelle faillite ou d’un bank run ou d’une fermeture des guichets,je ne voit que les solutions suivantes:
    1)avoir un peu d’or et d’argent en pièces a la maison ( troc en cas de méga cata )
    2)avoir du cash pour tenir deux mois sous le matelas…(cata moyenne:fermeture prolongée des banques)
    3)avoir de la nourriture pour un mois n’est pas idiot
    4)répartir son pognon dans différentes banques ( voir le site de jean pierre chevalier )en région parisienne martin maurel semble pas mal,je vais surement y placer un peu de sous…

Ajouter un commentaire