Pourquoi il fallait acheter des actions de la Société Générale et pourquoi il est probablement trop tard pour le faire…

SG

J’entame ici une petite série d’articles faisant le point sur des trades de 2012, tout en en profitant un peu pour faire le point sur les indices…

Je ne cherche pas ici à montrer à quel point j’avais raison (ou tort), mais je vais essayer d’expliquer mon raisonnement en trading/investissement.

Rappelez-vous : http://www.investisseur-particulier.fr/pourquoi-jachete-des-actions-de-la-societe-generale

Nous étions en pleine débâcle grecque, avec des rumeurs de faillites de la Société Générale (ahahaha !). Bref, un psychodrame très adapté pour racheter des entreprises à bas prix…

Attention, je ne dis pas que la SG (et le secteur bancaire) est sortie d’affaire. N’oublions pas que tout le système ne tient debout qu’en raison des interventions massives des Banques Centrales et qu’au final, rien n’est réglé… En tout cas, la panique s’est éloignée…

Mais revenons à notre hypothèse de départ, sur un trade/investissement à moyen/long terme.

Pour respecter un rapport gain/risque correct, l’entrée devait se faire à 15 €.

Que se serait-il passé si ce prix n’avait jamais été atteint et que le rebond s’était fait à partir de 17 € ?

Et bien, c’est simple: ce trade n’aurait jamais été pris, mais avec le cash disponible, un autre l’aurait été…

N’oubliez jamais qu’il ne faut pas « forcer » un trade. Il y aura toujours d’autres possibilités, d’autres gains possibles… Mais le meilleur moyen pour faire des pertes, c’est bien de prendre de manière « limite » un trade, qui ne respecte donc plus rien : ni money management ni stratégie précise…

Fermons donc cette petite parenthèse et revenons à notre trade…

 

L’entrée s’est faite mi-septembre à 15 €.

La première cible, à 28 € a été atteinte fin novembre 2012. Soit plus de 86% de gain…

Remarquez qu’on pouvait également prendre tous ses bénéfices d’un coup, mais à ce moment, il fallait choisir un autre stop loss pour respecter un bon rapport gain/risque. Remettons nous dans le contexte de l’époque et on pouvait très bien croire que l’action allait chuter bien plus bas, ne serait-ce qu’en raison de l’irrationalité qui domine en période de panique…

L’atteinte de la première cible a permis de sécuriser le trade, avec un stop loss sur l’entrée. La deuxième cible est à 39 €… Sera-t-elle atteinte ? Le suspens reste entier. Nous sommes actuellement sur des plus hauts sur le SP500 et sur le CAC40; si les cours continuent de monter, il est tout à fait possible qu’il y ait une accélération jusqu’au retracement de Fibonacci à 23%.

En passant, un CAC à 4000 points me parait cohérent pour le début du printemps…(Je n’ai bien sûr pas de boule de cristal…)

Quant à la dernière cible à 58 €, aux environs du retracement de 38%, cela me parait encore lointain et il y aura certainement des corrections d’ici là.

Remarquez que je fais une différence entre rester en position et reprendre un trade.

Actuellement, en raison justement des sommets sur des indices majeurs, je ne pense pas que le moment soit adapté à entrer sur des actions… Ou alors sur un horizon court terme avec des objectifs techniques et un rapport gain/risque cohérent. En effet, il reste encore de nombreuses valeurs qui n’ont pas encore décollées…

 

(cliquez sur le graphique pour l’agrandir)

sg_weekly_18-01-2013

 

En ce qui concerne le CAC, du point de vue purement technique, je ne vois pas pourquoi il n’irait pas tester les 4000/4100 points.

Si correction il y a, elle entraînera forcément les bancaires avec elle… Surtout que l’indice bancaire du CAC est proche de la MM200, et que le RSI hedbo est suracheté…

Surtout que le problème des dettes, du crédit et de la consommation n’est pas réglé et ne le sera pas avant quelques années au mieux. Bref, il reste une belle place pour une bonne correction (la dernière).. Ou pas… C’est aussi ça la magie de la Bourse: on ne peut jamais savoir, mais on peut prévoir des cas de figure possibles…

cac banks_weekly_18-01-2013

 

cac_weekly_18-01-13

 

Vous remarquerez en passant que je commence à penser à profiter d’une correction de l’indice américain avec un turbo put vers 1550-1600 points qui me semble être une bonne zone pour revenir sur la MME 50 (mais ceci sera une autre histoire; j’avais juste la flemme d’effacer mon graphique pour ne pas créer de confusions).

Ce qu’il y a surtout à noter, c’est que les arbres ne montent pas au ciel et qu’une (au moins petite) correction ne devrait pas trop tarder…

sp500_weekly_18-01-2013

 

 

 

2 Commentaires

2 pings

    • alex83 sur 1 février 2013 à 23 h 13 min

    avant d’arriver à 4000 points, il va falloir que les indicateurs soufflent. Un retour sur la MM20 HEBDO (3600 environ) ne remettrait pas en cause la target des 4000 points par la suite.

    1. Tout à fait. D’ailleurs la correction est en cours depuis. J’ai pris quelques BX4 depuis vendredi dernier, même si je ne crois pas en une grosse correction à l’heure actuelle en tout cas, ça sera toujours ça de pris… Et tant que le CAC ne dépasse pas 4000/4200, je pense qu’on ne risque pas grand chose à entrer short en plusieurs positions modestes…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.