Le retour des vacances…

Je viens de rentrer de quelques semaines de déplacement suivis d’une petite semaine dans les Alpes bien méritée. Et qu’est-ce que je vois en ouvrant mes plate-formes de trading ? Une bonne grosse claque des marchés ! J’ai juste eu le temps de prendre une grosse position à la limite de mon money management de crise (c’est à dire avec un risque de 6%,  ce que je ne fais que quand je « le sens vraiment bien », avec bien sûr confirmation sur un de mes systèmes de trading) en shortant bien comme il faut la paire GBP/USD (ben oui, ça aurait été plus « logique » de le faire sur l’euro, mais pas de bol, mes signaux étaient déjà passés ! Et il ne faut jamais prendre le train en marche, juste sur un coup de tête…). Bref, ce matin, pendant que je dormais paisiblement, ma cible était atteinte et du coup, mon mois de juillet où je ne comptais à peine trader, s’annonce bien.

Enfin, bien si on peut dire. Parce que, de vous à moi, j’aimerai franchement mieux que ça se passe autrement. Les dégringolades des bourses, ce n’est jamais très bon pour personne à la longue, ne serait-ce que pour quelques positions mineures à long terme qui, si elles ne sont pas particulièrement touchées pour le moment, ne vont certainement pas rebondir par les temps qui courent ! Heureusement que suis presque entièrement en cash, concentré sur le Forex, qui me parait être un bon refuge dans ces périodes d’incertitudes boursières.

En faisant un petit tour des sites économiques d’actualités, je suis tombé sur une info qui pourrait me faire bien rire si ce n’était aussi sérieux…

La cotation du CAC 40 à Paris, qui avait ouvert en nette baisse (-1,74%) n’était plus disponible depuis 09H56, en raison de problèmes techniques, dont NYSE Euronext tente de déterminer les causes, a indiqué mardi à l’AFP l’opérateur boursier.

(CercleFinance.com) – La cotation de l’indice CAC 40 en Bourse de Paris est interrompue depuis 9h56.

L’incident touche l’ensemble des indices sur les marchés au comptant d’Euronext et la diffusion des indices AEX (Amsterdam), BEL 20 (Bruxelles) et PSI 20 (Lisbonne) est également suspendue.

A ce stade, aucune heure de reprise de cotation pour le CAC 40 et les autres indices n’a été communiquée par NYSE Euronext.

Ah oui, en effet, ma dernière cotation date de de 9h57. Heureusement qu’il y a les futures qui continuent à tourner.

A propos, j’ai regardé par curiosité ce qui s’était passé vers 9h57 en graphique 1 minute sur le CFD du CAC40. A ben tiens, voilà que c’était le plus bas de la journée. Et qu’après, ça a bien remonté (enfin, n’exagérons pas, on est sur un graphique 1 minute, donc ça ne représente que 80 points d’indice à peu près à l’heure où j’écris cet article).

Amusant non ?

Cet incident, qui s’est produit alors que les bourses européennes chutaient fortement, concernait aussi l’AEX aux Pays-Bas, le Bel20 à Bruxelles et le PSI20 (BIEN PSI20) au Portugal, des indices gérés par NYSE Euronext, qui précise toutefois que les valeurs ne sont pas bloquées et que les échanges se poursuivent normalement.

« C’est un problème de rediffusion qui empêche la communication aux marchés du calcul des indices », a expliqué une porte-parole de l’opérateur. « Les négociations se passent sur tous les titres. Il n’y a aucune suspension de valeur », a-t-elle ajouté

Ah bon, c’est une coïncidence alors ? Une grosse chute, et hop, le système de communication qui merdouille. Remarquez, ça arrive. Heureusement que les systèmes responsables du trading fonctionnent sans problème. Enfin, jusqu’au prochain flash krach.

Tiens, en passant, en faisant le tour de mes graphiques Forex, je vois qu’il y a un bon petit signal sur l’EUR/USD, avec une cible possible à 1,35 voir 1,30 cet été. Bon, ce n’est pas suffisant pour moi pour rentrer maintenant (en tout cas pas sur ce système), mais je vais attendre le pullback (s’il arrive, sinon tant pis, il y aura encore plein d’autres possibilités…) N’oubliez pas, il ne faut jamais forcer un trade si tous les signaux d’un système ne sont pas donnés ! Certes, cela fait rater des occasions, mais cela évite des erreurs également et SURTOUT, cela ouvre une « brèche psychologique » par un non-respect de son système, ce qui sera nécessaire fatal à terme !

Remarquez, que d’après ce même système, j’ai un bon signal pour shorter l’or… Mais comment dire, shorter l’or ces derniers temps, ça m’angoisse. Et quand quelque chose m’angoisse en trading, je ne le fais pas. D’ailleurs, je ne trade pour ainsi dire pas l’or. Enfin, globalement, cela veut surtout dire que ce n’est pas l’or qui a une faiblesse, mais plutôt le dollar qui regagne de la vigueur. De là à dire que le dollar est recherché surtout quand les investisseurs craignent la grosse catastrophe…

Le problème, c’est qu’avec une Europe surendettée, un Japon sur-surendetté et des USA au bord de la cessation de paiement, il n’est pas évident de faire des projections sur du long terme. C’est d’ailleurs pour cela que je m’intéresse surtout au swing trading sur quelques jours, tout en me posant des questions sur les fondamentaux, juste par curiosité intellectuelle, mais aussi un peu pour filtrer les paires à trader sur le moment, et à déterminer quand je peux rentrer sur les actions.

Ceci dit, je vous souhaite un agréable été, et n’oubliez pas qu’il n’est jamais conseillé de partir au soleil avec des grosses positions, sait-on jamais ce qui peut se produire avec les ordinateurs ultra-parfaits qui font que l’erreur est « impossible »…

En ce qui me concerne, je vais enchainer des petits déplacements, mais je vais essayer de maintenir mon blog (et mon trading!) à jour régulièrement.

Et n’oubliez pas, c’est vraiment le moment pour voir les choses de la manière d’un investisseur (très) particulier, car les grandes théories prennent toutes des bonnes claques les unes après les autres…

4 Commentaires

4 pings

Passer au formulaire de commentaire

    • Jonathan sur 12 juillet 2011 à 14 h 30 min

    Les théories comme tu en parles à la fin de ton articles, c’est juste des concepts écrit par des personnes aimant la masturbation intellectuelle lol.
    Après il y a la réalité avec tous ces hauts et ces bas. Et de nouvelles théories pourront poindre leurs nez après le prochain nouvel événement inattendue 😉

    1. Oui, ceci dit quand on voit que la théorie classique des marchés, la Main Invisible et tout ça, est encore enseigné dans les universités, on sent qu’il y a de la marge pour les prochaines théories. Qui disait déjà que les économistes servent surtout à expliquer aujourd’hui pourquoi ils se sont trompés hier ? Je ne sais plus qui, mais c’était un économiste qui avait pris du recul sur son métier :o)

      Personnellement, j’aime bien les écrits théoriques, comme ça, par plaisir intellectuel, mais à part ça, mieux vaut rester dans le concret quand on veut être efficace !

    • artus sur 17 mai 2012 à 15 h 57 min

    Bonjour thomas,

    je ne sais pas si c’est le bon endroit, mais je me posais quelques questions après avoir parcouru votre blog très stimulant.

    De tête, votre patrimoine investi,
    1-est de 5% sur les SICAV actions, je n’ai pas bien compris l’intérêt puisque ce sont des produits pas très clairs (fonds qui peut changer, ainsi que gérant, et frais de gestion) mais je crois que vous les gardez peu de temps ? (cible rdt 10%) et plus lointains …(mais en impact rdt sur portef , sensiblement égal au FOREX à mon sens)

    3-vous consacrez majoritairement le patrimoine (65%-70%)au Forex, mais dans une démarche apparemment plus SECURISEE (cible=10%) …ce qui semble évidemment paradoxal sur ce marché réputé dangereux 😉

    Qu’est ce qui vous retient d’être plus spéculatifs (comme pour les actions ou éric david) sur le marché du FOREX qui plus tendanciel s’y prêterait bien ?

    Merci d’avance pour vos réponses.

    Cordialement.

    PS: pour moi votre démarche action est bien comprise, j’ai moins bien compris le forex, hormis la stratégie hebdomadaire, très astucieuse… il est vrai que vous semblez aussi avoir plusieurs strategies sur le FOREX, compartiment qui impacte le plus, à mon sens la perf globale du portef !

    1. Bonjour, non ce n’est pas forcément le bon endroit, mais j’avoue n’avoir pas trouvé comment le déplacer votre commentaire dans le bon article donc je reprend ici

      En passant, merci pour le compliment, ça fait toujours plaisir !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.