Du vent de révolte qui souffle sur l’Afrique du Nord…

Soutenez ce site par le partage !

Que se passe-t-il quand un peuple est majoritairement jeune, appauvri par le pouvoir en place et soumis à une dictature depuis une trentaine d’années (c’est à dire la génération de leurs parents) ?

Et bien, le vent de la révolte souffle !

Et, malheureusement, la révolte ne se fait jamais sans verser de sang. Ce n’est pas tout de renverser un gouvernement (encore faut-il y parvenir vraiment !), il faut également que le nouveau gouvernement soit efficace et ne sombre pas dans d’autres travers (fanatisme religieux, dictature militaire, etc). Sans parler de l’impact sur la fragile géo-politique de la région.

Bref, la période de trouble risque de durer encore quelques temps…

Or, les investisseurs, et encore plus les gros investisseurs internationaux, n’aiment pas, mais alors pas du tout, les périodes de troubles et d’incertitudes.

Que risque-t-il alors de se produire sur les marchés ?

Les indices actions de la région vont dévisser. Or, nous l’avons constaté à plusieurs reprises, la mondialisation affecte aussi (surtout ?) les Bourses. Il est fort à parier que toutes les Bourses mondiales vont baisser, plus ou moins. Cela est d’autant plus probable qu’il y a un eu récemment une longue progression des indices et que la plupart des indicateurs techniques sont en surachat.

Autrement dit, ce n’est guère le moment d’acheter des actions.

Par contre, le franc suisse (et aussi le dollar) sont toujours des valeurs refuges lorsqu’il y a des tensions internationales.

En ce qui me concerne, je suis vendeur d’euro contre des francs suisses et des dollars canadiens de préférence aux dollars américains, car ces deux dernières devises sont très fortement corrélées et les tensions actuelles peuvent également faire flamber le pétrole, dont le Canada est producteur. (Ceci dit, cela n’engage que moi et je m’appuie également sur des signaux techniques à court terme que je ne vais pas détailler ici, prenez donc vos propres décisions avec votre propre méthode, en espérant que vous en avez une !)

Et si d’autres pays prenaient conscience que la liberté n’a pas de prix ?..

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.