Tailler un short à la dette française

Vous connaissez tous l’expression « tailler un short à quelqu’un » qui signifie que l’on en dit du mal ?

Et bien, vous allez bientôt pour le faire concrètement à l’aide d’un peu de trading…

Enfin, je dis vous, et tous ceux qui ont envie d’en dire du mal bien sûr…

(source: info parue le 21/03/2012 sur le site d’Eurex Exchange: http://www.eurexchange.com/about/press/press_787_en.html )

Je vous mets ici ma traduction des parties les plus intéressantes:

Eurex va proposer de nouveaux Futures sur la dette française:

Lancement le 16 avril 2012.

Le marché international des dérivés Eurex Exchange a annoncé aujourd’hui qu’il allait lancé un nouveau contrat Future sur les taux d’intérêt des obligations d’état à long terme émis par la République française (Obligations Assimilables du Trésort – OAT) le 16 avril 2012. […]

Les nouveaux contrats Futures sont structurés de manière similaire aux futures sur Euro-Bund, offrant aux participants un instrument de couverture adapté […] sur les obligations à 10 ans gouvernementaux. […] Le coupon sera de 6% et la valeur du contrat de 100 000 euros. La cotation minimale sera fixée à 0.01 % (10 euros par tick) – comme les cotations minimales des futures sur  Euro6bund et Euro-BTP. Les heures de transactions iront de 8:00 à 19:00 CET.

Tant du côté des acheteurs que des vendeurs, des sociétés ont signifiés leur intérêt pour ce nouveau contrat. Eurex va donc proposer un programme de teneur du marché (market making) pour assurer suffisamment de liquidité. De nombreux acteurs, y compris Barclays et Morgan Stanley, ont déjà indiqués leur intérêt pour tenir le marché. […]

 

Je vous mets maintenant ma traduction en clair:

On vous mets un contrat spéculatif accessible facilement, qu’on peut acheter mais aussi vendre à découvert. Et pour être sûr que ça attire du monde, on va le mettre juste avant les élections françaises.

En passant, on vous propose un super instrument spéculatif où les grandes banques et autres hedge funds internationaux vont pouvoir lancer des bonnes attaques contre la dette française… Quand la crise grecque aura touché d’autres pays, faudra bien taper sur des pays plus intéressants…

Après on me dit que la finance est régulée et « qu’elle permet d’aider au développement de l’économie ». Laissez-moi rire.

 

Ceci dit, comme il ne faut jamais voir les choses avec un seul regard, rien n’empêche les taux de baisser encore d’avantage et pendant des années (le taux des obligations à 10 ans du Japon est à 1% en ce jour)… Après tout, les banques centrales font leur boulot.

 

Les taux et la dette française en images:

Comme quelques graphiques valent souvent bien mieux qu’un long discours, je vous laisse regarder ces quelques données…

(souce des trois premiers graphiques, un intéressant site que je vous conseille d’aller voir en passant : http://france-inflation.com/taux_10ans.php )

 

 

 

En passant, mon côté chartiste ne peut pas s’empêcher de remarquer l’émergence d’une figure en « tête et épaules » sur les CDS français.. Ce qui, si la figure se concrétise, serait plutôt très bon signe.

Je rappelle que plus les CDS sont élevés et plus les investisseurs ont « peur » de placer leur argent en dettes… Et vice-versa évidemment !

(source: Bloomberg)

Et enfin, une petite vidéo pour terminer… et partir en week-end l’esprit tranquille…

Laisser un commentaire

Votre adresse ne sera pas publiée.