Acheter de l’or ou des actions ? Une vision sur le long terme.

interrogation

La question du jour peut être résumée autrement: le marché boursier va-t-il corriger ?

Je suis tombé sur cette vidéo de Philippe Béchade des publications Agora (et qui fait également une chronique sur BFM).

Même si je ne partage pas son ton alarmiste et ses « révélations » sur le Grand Complot des Initiés, qui peuvent aussi s’expliquer que pour vendre de l’audience, mieux vaut faire des grandes phrases tonitruantes, cela n’empêche pas de constater qu’il y a quelques arguments logiques.

Ce qui me dérange dans son argumentaire, c’est qu’il fait croire que les particuliers vont acheter directement les actions vendues par les grosses mains. Certes, historiquement, le particulier moyen qui ne suit pas réellement une véritable stratégie d’investissement se fait plumer, et achète donc au mauvais moment. Mais si l’on regarde les volumes que cela représente, on voit bien que les particuliers ne représentent pas grand chose en Bourse.

Si j’en crois cet article du 16/10/2012 paru sur Boursier.com

En France, la Bourse de Paris a perdu environ 2,3 millions d’actionnaires individuels depuis la faillite de Lehman Brothers en septembre 2008, selon le dernier baromètre TNS Sofres. Ainsi, 13,8% des Français de plus de 15 ans possédaient des actions à fin 2008, mais ce chiffre est tombé à 8,5% en mars 2012, ce qui ne représente plus que 4,1 millions de petits porteurs… Pire, selon un pointage interne réalisé par un grand broker de la place à la rentrée de septembre, les épargnants vraiment actifs en Bourse (au moins deux ordres de bourse passés par mois) seraient tombés à moins de 100.000 dernièrement dans l’hexagone, soit le niveau le plus faible depuis les années 1975 !

Même sans me lancer dans une grande enquête pour rechercher les volumes réels des transactions boursières des particuliers, il parait logique que le marché soit surtout animé par des gros fonds qui spéculent les uns contre les autres. L’idée d’opposer les pauvres particuliers à une ligue d’Initiés tous unis me parait déjà en soi totalement hypothétique.

Au contraire, les « Initiés » se battent allègrement entre eux pour essayer d’arracher les meilleurs morceaux. Ce sont des loups. Un exemple d’actualité: http://www.lemonde.fr/economie/article/2013/05/14/bloomberg-au-c-ur-d-un-scandale-de-conflit-d-interets_3200885_3234.html où Goldman Sachs s’oppose à Bloomberg, mais on pourrait trouver des millions d’exemples…

Quoiqu’il en soit, ce que je retiens c’est que le marché US est artificiellement sur-évalué et que l’or, plus il se rapprochera de son coût d’exploitation réel et plus il sera sous-évalué.

Cela n’empêche pas qu’il y aura toujours des sociétés intéressante à acheter et qu’il ne faut pas se jeter sur l’or sans stratégie d’investissement cohérente.

En regardant le SP 500 sur le long terme, on voit bien que nous sommes sur le haut d’un gigantesque range datant de l’an 2000. Le genre d’endroit où il peut y avoir un triple top (qui serait de très mauvais signe).

(SP 500 en vision long terme. Source: Yahoo Finance)

SP500 LT 05 juin 2013

Quand on regarde le Nikkei, quelle coïncidence ! Nous sommes sur le haut du canal baissier datant de fin 90/2000.

(Nikkei 225 en vision long terme. Source: Yahoo Finance)

nikkei_long terme 1984-5 juin 2013

Pour l’Europe, regardons le DAX. Çà ne vous dit rien ?

(DAX en vision long terme. Source: Yahoo Finance)

Dax_LT 1990-5 juin 2013

Quand à notre indice national, pour une fois, la situation est  moins alarmante, car graphiquement, il reste de la place pour réintégrer le haut du canal baissier.

(CAC 40 en vision long terme. Source: Yahoo Finance)

CAC40_long terme 1990-5 juin 2013

Remarquez en passant que j’ai tracé les lignes de tendance imprécises à main levée à la souris, juste pour illustrer rapidement mes propos. Sur des périodes aussi longues, je ne vois guère l’intérêt d’utiliser du papier millimétré. Le chartisme n’est pas une science exacte, mais simplement un moyen pour visualiser plus simplement des grandes zones de prix importantes. Par contre, les grandes tendances restent tout à fait valables.

Une petite remarque en passant, on voit bien avec ces graphiques boursiers à long terme que les économies ayant réussit (USA et Allemagne, de manière artificielle ou non, là n’est pas le débat aujourd’hui) à se développer tant bien que mal dans un contexte mondial difficile ont pu faire depuis 2000 un range très ample, alors que les économies qui peinent (Japon et France) n’ont faits que des hauts au sein d’un canal baissier.

Pour en revenir à l’or, même si le tracker GLD basé sur l’or physique ne me permet que d’afficher des données disponibles depuis 2005 (sachant que le plus bas récent date justement de fin 90/2000…), on voit bien que nous sommes plutôt en bas d’un canal haussier.

(GLD 2005-2013. Source: Yahoo Finance)

GLD LT_2005-5 juin 2013

 

CONCLUSIONS:

Si on en croit à ces quelques graphiques, on peut facilement deviner la suite logique des événements: forte correction des indices et reprise du mouvement haussier de l’or.

Comprendre pourquoi (manipulation, Fed, etc…) n’a pas de réel intérêt pour l’investisseur. Ce qui compte, c’est qu’il se place le mieux possible dans le sens du marché.

Notez en passant que les graphiques ne montrent que ce que l’on veut bien voir ! On pourrait tout aussi bien admettre que les niveaux actuels de résistance sur les indices majeurs qui tirent le marché (SP 500, DAX) enfoncent leurs sommets historiques et établissent de nouveaux records avec un SP 500 à 30 000 points, un DAX à 15 000 et un CAC ou un Nikkei qui reviennent sur leurs plus hauts de 90/2000.

La question que l’on peut se poser dans ce cas serait pourquoi ?

Y-t’il un nouveau modèle de croissance mondiale ? La crise est-elle finie ? Ou bien les manipulations monétaires des grandes banques centrales mondiales finiront-elles par avoir le succès que l’on espère à savoir un nouveau grand mouvement de croissance fictive ? Dans ce dernier cas, on peut imaginer que la chute sera d’autant plus grande.

N’oubliez cependant pas que tous ces graphiques s’appuient sur du long terme et qu’il ne faut donc en aucun cas en tirer des conclusions hâtives pour faire du trading sur quelques jours.

Simplement, il convient de bien prendre conscience que nous sommes dans une période charnière.

 

Sinon, on peut aussi juste se contenter de faire du trading à court/moyen terme sans trop se préoccuper de la Véritable Raison de la Manipulation Mondiale et de l’Ordre Secret Qui Dirige le Monde ! Et de se laisser porter par les vertus du money management et du rapport gain/risque…

 

5 Réponses à “Acheter de l’or ou des actions ? Une vision sur le long terme.”

  1. loic dit :

    excellent comme d’hab…

    je suis totalement en phase avec ton raisonnement et voici quelques arguments suplémentaires:
    http://www.indexindicators.com/charts/dax-vs-cac40-stocks-above-200d-sma-params-3y-x-x-5ma/
    a observer sur 200 day ,100 day et 50 day , je pense que l’on est sur un haut majeur
    le vix quand a lui est pret a monter fort au vu des div de rsi en daily et hebdo

    pour finir:
    http://stockcharts.com/symsearch/?q=bullish&section=symbol&start=0
    le percent bull du sp500 parle de lui meme ( sur cette page tu as acces aussi au percent bull des mines d’or cela diverge fort c’est un point d’entrée interessant je vais conserver mes mines )

    merci pour ton travail

    • L'Investisseur (très) Particulier dit :

      Merci.
      Oui, les indicateurs sont en sur-achats, c’est sûr. De là à indiquer l’ampleur d’une correction, c’est une autre affaire… N’oublions jamais que lorsque quelque chose est trop évident en bourse, ce n’est que rarement le meilleur moyen de gagner de l’argent.
      Ceci dit, est-ce que c’est vraiment si évident que ça pour tout le monde ?

  2. Jérôme dit :

    On s’amuse avec les sommets touchés à la fin du siècle dernier, mais les valorisations des titres sont encore trop hautes pour dépasser durablement ce seuil et en finir une fois pour toute avec ce long trading range. Une nouvelle baisse est encore une fois nécessaire, malheureusement. Il faut dire qu’on était parti de très haut en 2000, qu’on était remonté très vite et très haut de nouveau jusqu’en 2007 et la même chose jusqu’à aujourd’hui. Tous ces mouvements sont le fruit d’un grand interventionnisme des banques centrales et des Etats, sans réel rapport avec les fondamentaux des sociétés. Néanmoins, nous sommes aujourd’hui dans une situation meilleure concernant ces dernières qu’à la fin du siècle dernier. Je pense donc que nous aurons droit à une dernière correction, de moindre ampleur que les deux dernières, avant de repartir cette fois sur des bases solides, où l’interventionnisme à outrance n’aura plus de nécessité. Concernant l’or, il pourra repartir à la hausse durant cette prochaine correction, mais je pense qu’à plus long terme il devrait de nouveau baisser durablement. Ce n’est qu’à ce moment là que m’y intéresserai… c’est mon côté contrarian incorrigible… 😉

    Merci pour ton analyse Thomas !

  3. Bonjour,

    Bravo pour ce travail très fouillé.

    Effectivement, quand on écoute les annonces des publications Agora, on est souvent dans le catastrophisme et le mythe du complot.

    Sans être dans le secret des dieux, il y a effectivement un mouvement de correction important sur l’or avec une plan de communication bien orchestrée.

    Les Etats-Unis ont bien fait marcher la planche à billet sans que cela n’aide véritablement l’économie (locale ou mondiale) et pourtant la Bourse monte. Certes la Bourse est réputée extrapoler les bonnes nouvelles mais où sont-elles ?

    Si j’étais contrarian, j’aurais tendance à anticiper une baisse du marché étant donnés les seuils graphiques. Mais comme je suis la tendance, il me paraît plus sage de resserrer ses ordres stop et de prendre quelques bénéfices.

    Bonne journée,

    Cyril

  4. David dit :

    Bonjour,
    merci pour vos analyses sur l’or !
    je suis débutant dans le Forex et travaille sur le marché des devises par l’intermédiaire de htp://forexagone.com/ et il y a peu d’analyses sur l’or sur le blog étant donné que ce n’est pas le thème principal du site.
    J’aime vos analyses que je couples avec celle de Forexagone cela me permet de diversifier mes investissement et de profiter de plusieurs marché.

    Bonne continuation, à bientôt 😉

Ajouter un commentaire