Les traders à la télé

Mon opinion générale sur la télé est résumée dans l’image ci-dessus. Je n’ai d’ailleurs pas de téléviseur chez moi. Bon, j’avoue que je regarde à l’occasion quelques émissions via l’internet, mais jamais des émissions « grand public » comme la série d’Harry Roselmack.

Je trouve que ses émissions sont trop superficielles et ne creusent pas assez le sujet traité.

Cependant, je me contredis ici même en vous mettant un lien vers l’émission, datant de février 2012 et intitulée « Avec les traders au coeur de la crise financière« .

Bon, les défauts précédemment indiqués restent valables, mais il y a au moins un élément intéressant dans ce reportage (vers la minute 38) où Jean-Louis Cussac (un trader sur fond propre expérimenté) explique sa manière de voir le risque: « si vous spéculez tout le temps fort, vous êtes certain de tout perdre à un moment donné. Tout. Vous avez 0 chance de gagner si vous spéculez tout le temps fort. »

Il indique aussi les grandes lignes de son succès sur le long terme: money management, gestion du risque. Je ne connais pas ses résultats réels ni la qualité des formations qu’il propose (et j’ai une tendance naturelle à me méfier des « formateurs » en trading…), mais je ne doute pas de son expérience sur les marchés. Ce qui me permet de répéter une fois encore l’importance de la gestion des risques !

Bon visionnage (et oui, on est sur TF1, donc il y aura des coupures pubs…) !

EDIT du 19/04/2013: Visiblement, la vidéo n’est plus disponible…

6 Commentaires

6 pings

Passer au formulaire de commentaire

    • WWJD sur 13 juin 2012 à 15 h 13 min

    Question ?
    Etes-vous aussi bien équipé que cette femme home tradeuse ? Informatiquement parlant je demande.
    6 écran + une TV ça doit être un investissement.

  1. Ah non. Je ne vois pas l’intérêt de tout ça… Dans une entreprise, à raison de 8 h par jour, pourquoi pas. Personnellement, je fais plutôt du swing trading, donc inutile de suivre les cours en permanence.
    Pour un day trader, j’imagine que cela peut être intéressant.

    La télé branchée sur BFM, pourquoi pas…

    Personnellement, j’ai simplement deux écrans (mais des « grands » de 23″) et ça me suffit amplement.

    Je compte ajouter à la fin de l’année un second ordinateur avec deux écrans également et garder l’actuel (qui commence à se faire vieux…) juste pour le trading, mais très franchement, c’est plus par soucis de remplacer mon vieux PC et de profiter un peu de l’évolution technologique (SSD, etc) que pour s’équiper davantage en vue du trading.
    Ca me fera 4 écrans à terme, et je doute sérieusement que je vais dépasser ce nombre même si on m’en offrait des nouveaux gratuitement (ne serait-ce que pour ne pas transformer mon bureau en salle de trading justement!)

    Pour le coût d’investissement, 6 grands écrans + une TV ça va chercher dans les 2000 €, c’est pas non plus la mer à boire si on veut s’investir (et investir sérieusement). Par exemple, quelqu’un qui veut avoir une activité principale en tant que trader (et donc à long terme avec une gestion des risques correcte) doit disposer à mon avis d’environ 150/200 000 €. Donc ce n’est pas 2000 € de moins ou de plus qui changeront la donne…

    Même si l’outil est nécessaire, ce n’est pas l’outil qui fait l’artisan !

    • lionel sur 13 juin 2012 à 19 h 26 min

    Je ne comprends pas comment on peut faire confiance à quelqu’un qui « vends » sa méthode…

    Si il a vraiment un secret qui lui rapporte, et bien je ne vois pas l’intérêt pour lui de faire du coaching. Dans le même ordre d’idée, si il a un secret, pourquoi le vendre au premier quidam venu ? Pourquoi ne pas trouver une grande banque?

    C’est ridicule, pour moi ce sont des marchands de rêves….

      • nico sur 24 janvier 2014 à 15 h 08 min

      Tout à fait d’accord avec toi, de plus les résultats de sa boite ne sont pas mirifiques non plus…à 1000 euros par mois le « live avec jean louis » t’as pas besoin de beaucoup de pigeons pour gagner ta vie…

  2. Bonjour Lionel,

    Même si je me méfie comme toi des vendeurs de méthodes (et je ne parle pas spécialement du trader présenté dans l’émission), je peux néanmoins comprendre l’intérêt du coaching pour le coach. J’en vois même plusieurs:
    – le trading, une fois maîtrisé, peut s’avérer très lassant. On suit un ou plusieurs systèmes, presque mécaniquement, comme à l’usine. Transmettre sans expérience, discuter avec d’autres, permet de s’aérer un peu l’esprit
    – il n’y a pas forcément de « secret ». Ce n’est pas parce qu’on « sait faire », que l’on gagne que l’argent est le seul objectif dans la vie. Le travail en banque ne convient pas à tout le monde et je peux comprendre qu’il existe des gens qui préfèrent être autonome et indépendant, malgré les difficultés et les risques.

    Je vais faire le parallèle avec les arts martiaux. Ce n’est pas parce qu’un expert aura des « secrets » (ou du moins des compétences particulières acquises durant de longues années) qu’un autre, à qui il les aura révélé, pourra s’en servir efficacement. Il lui faudra à la fois forger son corps et son esprit. Le « coaching » peut donc être efficace.
    Quel est l’intérêt pour l’expert d’enseigner, si ce n’est de transmettre son art pour qu’il lui survive.
    Je dirais qu’un expert, dans n’importe quel domaine, peut vouloir enseigner pour que d’autres saisissent ce qu’il a maîtrisé.

    Bien sûr, il y a aussi beaucoup de marchands de rêves…
    Ceci dit, parfois il faut passer par là pour aller à l’étape suivante…

  3. J’étais sceptique comme Lionel pendant des années et suis de plus d’accord avec ce que tu viens d’écrire néanmoins.

    Même si des personnes réussissent bien financièrement, elles aspirent souvent à autre chose, un enrichissement différent par l’aide, le transfert de savoir, etc. Il reste cependant beaucoup d’arnaqueurs dont il faut régulièrement se méfier.

    Ben

Répondre à L'Investisseur (très) Particulier Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.