Mener une vie tranquille lorsqu’on fait du trading

Tranquility

Je romps le (long) silence estival sur le site de l’Investisseur (très) Particulier par un petit article loin de la technique et des analyses.

En passant, le site est entrée dans une sorte de train-train. Même si le nombre de visiteurs a un peu baissé ces derniers mois, ce qui normal vu que je n’avais plus publié de nouvel article depuis juin, il y a toujours de nouvelles personnes qui viennent ici et les anciens en ont profité pour relire mes vieilles publications. Merci à tous , et n’hésitez pas de partager l’adresse du site par vos réseaux sociaux préférés…

Comme je suis quelqu’un d’extrêmement occupé et polyvalent, j’avoue qu’il est parfois difficile de trouver du temps pour écrire tout ce que j’ai encore en tête. Mais ne vous inquiétez pas, je vais continuer à ajouter et à mettre à jour des publications.

Tranquillement.

C’est de cette quiétude dont je comptais justement vous parler.

Lorsqu’on investi (ou plus encore, lorsqu’on fait du trading sur du court terme), on doit gérer son stress.

Et oui, en général, on commence à perdre de l’argent, ne serait ce que à cause des frais du courtier. Il est rare que le cours parte immédiatement dans le sens que l’on espérait, et en fonction de l’horizon d’investissement, il faut parfois attendre de longues années, mois, semaines, voir minutes, avec un joli chiffre rouge affiché quelque part sur l’écran.

Pour ne prendre qu’un exemple récent, pour quelqu’un qui a acheté des actions Facebook au prix d’introduction à 38$, il a fallut de la patience et des nerfs solides lorsque le titre plongeait sous les 18$ il y a un an exactement. Ce qui lui permis en passant de faire une belle plus-value (le titre étant côté actuellement près de 45$). Je ne parle pas ici du rapport gain/risque visiblement mauvais, mais je ne peux pas me prononcer vu que je ne connais pas la stratégie utilisé. Après tout, quelques centaines de millions sur des milliards ne sont pas une si grosse prise de risque…

Le groupe du milliardaire russe Alisher Usmanov, Mail.ru, a cédé les 14,2 millions d’actions Facebook  qui lui restaient. Les titres qui représentaient 0,6% du capital de la société américaine, ont été vendus au cours des mois de juillet et d’août. Le produit de l’opération représente environ 525 millions de dollars….

(source: http://fr.finance.yahoo.com/actualites/facebook-mail-ru-vendu-titres-084200712.html )

Des exemples de la sorte, on pourrait en citer beaucoup. Plus proche de moi, rappelez-vous de mon exemple sur Peugeot par exemple : http://www.investisseur-particulier.fr/deux-valeurs-francaises-massacrees-peugeot-et-alcatel-lucent

Le trade n’est pas terminé, seule la première cible est atteinte (à près de 100% de plus-value en passant…).

Je ne vais pas revenir sur des stratégies d’investissement moyen/long termes que j’ai déjà développé auparavant, mais en Bourse comme dans d’autres domaines, rien ne sert de courir, il faut partir à point (et savoir où est la ligne d’arrivée où l’on veut s’arrêter !)

Bref, la patience est une vertu en investissement.

patience chat

Pour le trading pur, c’est exactement la même chose.

Si vous restez collé sur votre écran, vous allez vous fatiguer inutilement et finir par faire des erreurs puis craquer.

Si vous voulez réussir à faire des bénéfices durablement, il n’y a pas 36 solutions, il faut apprendre la patience.

 

Apprendre la patience en trading

1. Maîtriser les bases techniques (plate-forme, courtier, indicateurs techniques courants, analyse fondamentale élémentaire, etc…)

2. Développer votre vision, s’appuyant sur des indicateurs techniques qu’il faut s’approprier, ou/et une approche d’analyse fondamentale personnelle. Tout cela n’est pas forcément compliqué si on prend le temps de s’y intéresser.

3. Développer une stratégie complète : gestion des risques, prises de décisions d’achats et de vente, etc.

4. Tester cette stratégie sur un petit compte, pendant au moins un an.

5. Se fixer des objectifs très modestes (le Livret A + 1% me paraissent bien).

6. Savoir se remettre en question, mais pas pendant qu’on applique une stratégie.

7. Le trading doit devenir une routine (et n’a donc plus grand chose d’amusant). Si vous voulez du fun, développez et testez une nouvelle stratégie sur un autre petit compte ou en démo.

8. Tenez un journal de trading, pas forcément détaillé, mais au moins, prenez l’habitude de notez quelque part vos idées et vos constatations.

9. Ennuyez vous !

Je vais peut-être vous surprendre, mais passé les premiers temps de découverte où l’on comprend (ou croit comprendre plein de choses), le trading est ennuyeux.

Personnellement, je n’utilise quasiment plus que des stratégies basées sur des bougies hebdomadaires (même sur Forex !), du coup, je m’agite vaguement vendredi soir/dimanche soir/lundi matin en fonction du marché et du produit traité.

Que la semaine soit en profit ou en perte, cela ne me fait quasiment plus ni chaud ni froid. Je sais que le mois ou le trimestre ou l’année ou la décade (bon, à part sur quelques actions, je m’arrête à l’année tout de même !) sera en profit.

En ce qui me concerne, je profite de ce site pour partager mon expérience, pour parler d’une de mes passions intellectuelles et pour revenir sur les fondamentaux, mais l’action même de trading m’ennuie. C’est un peu comme faire chauffer l’eau tous les matins. Il faut le faire, mais ce n’est tout de même pas une activité super intéressante.

 

Quand vous commencerez à vous ennuyer (attention, à ne pas confondre avec craquer nerveusement !), tout en faisant des bénéfices réguliers, c’est que vous serez vraiment sur la bonne voie…

3 Réponses à “Mener une vie tranquille lorsqu’on fait du trading”

  1. mathieu dit :

    Merci pour ces conseils plein de bon sens. Comme trader débutant, c’est vrai que j’ai vraiment du mal avec la patience. J’ai qu’une envie… c’est trader ! Du coup, je me plante souvent (bon, en démo, mais quand même…)

  2. Salut,

    Tu fais bien de mentionner le point 7 avec « Le trading doit devenir une routine ». C’est un aspect très important pour réussir en bourse (ou dans quoi que ce soit d’ailleurs en général).

    C’est un point tellement essentiel que j’ai choisi d’organiser un événement inter-blog intitulé « Ma routine en bourse ». N’hésite pas à participer! Ton approche intéressera beaucoup de monde. Voilà les détails de l’événement:
    http://www.bourseensemble.com/evenement-inter-blog-ma-routine-en-bourse/

    Ben

  3. gigi dit :

    Pour pouvoir mener une vie tranquille en tradant, il faut d’abord arriver à maîtriser ses émotions, et là, c’est plus facile à dire qu’à faire !

Ajouter un commentaire