Comment lutter contre ses travers en trading

La force d’une chaîne est déterminée par celle de son maillon le plus faible.

Il en va de même en trading, où de nombreux travers guettent l’investisseur et le poussent à commettre des erreurs.

En ce qui me concerne, l’une de mes difficultés est de respecter le 12ème secret du trading, « Savoir ce que l’on veut« .

En effet, je suis toujours à l’affût d’une nouvelle méthode, d’un nouveau marché, bref de nouvelles expériences. Or, si gagner de l’expérience en trading est toujours nécessaire, j’ai toujours eu du mal à faire quelque chose qui ne m’amuse pas (plus). Or, suivre une stratégie de trading n’est pas amusant au bout d’un moment.

Pour éviter que cela ne perturbe mon trading, et me fasse donc commettre des erreurs, j’ai essayé de trouver des dérivatifs.

Elaborer et développer ce site internet en est un par exemple. Cela me permet de réfléchir à « voix haute », revenir sur des bases que j’ai acquises (ce qui, dans n’importe quel domaine, est toujours une bonne idée) et discuter de stratégies « nouvelles » en me donnant une bonne excuse pour les tester. Par exemple, c’est ce que je fais actuellement avec la méthode Stochastic 3.

Un autre moyen de lutter contre ce travers, est tout simplement de … l’accepter.

Je SAIS que je me lasse (relativement) vite et que mon cerveau est toujours à l’affût de nouveautés. Autrement dit, il me FAUT des occupations très riches en possibilités . C’est ce que j’essaie de faire dans mes loisirs et c’est certainement également une des raisons qui font que le trading/l’investissement m’intéressent beaucoup, de par la variété des situations et des moyens d’y réagir dans le but de faire progresser son capital.

C’est pour cela que j’utilise plusieurs méthodes de trading, sur des supports différents. D’une part, cela me permet de me diversifier un peu, et d’autre part cela contente cet important aspect de ma psychologie qui me demande sans cesse de chercher des nouveautés, sans pour autant me pousser à faire n’importe quoi lorsque je trade.

Attention, je ne dis pas qu’il FAUT utiliser plusieurs méthodes de trading et s’intéresser à des supports différents pour réussir, mais simplement qu’il FAUT trouver un arrangement avec ses « travers » psychologiques.

Soit on peut lutter contre eux, soit on peut les accepter et trouver un compromis. La difficulté est, comme toujours, de ne pas rester dans l’Illusion. De ne pas croire qu’on a vaincu un de ses travers (« ça y est, j’ai appris à couper mes pertes », alors qu’en vérité, on essaie surtout de se convaincre soi-même) ou qu’on a trouvé un compromis (« je ne joue plus mon argent en Bourse, depuis que je me permets d’aller au casino une fois par semaine », alors qu’en vérité, on a simplement déplacé le problème).

Une fois encore, l’essentiel est de SE CONNAÎTRE.

4 Commentaires

Passer au formulaire de commentaire

  1. Je rajouterais qu’un des plus gros travers de trader (qu’il m’arrive d’avoir 😉 ) c’est de trader pour trader. C’est à dire juste pour ne pas tien faire. Même quand il n’y a pas d’indicateurs favorables.

    1. Disons que c’est un travers sans doute très répandu, mais je dirai que là encore cela dépend surtout des personnes.
      Si tu as ce problème, une solution serait de prendre un compte secondaire avec peu d’argent, et de trader à court terme sur des graphiques 5 minutes par exemple avec très peu de levier.
      D’une part cela te permettra de tester si ta stratégie principale reste valable sur du court terme et d’autre part, cela te permettra d’assouvir tes désirs sans que cela ne nuise à ton capital. Le risque est ici de dénaturer ton style de trading et de commencer à réfléchir à trop court terme.

      Une autre solution serait par exemple de te forcer à respecter ta méthode et ne prendre que les VRAIS signaux et à chaque fois où tu as envie de trader, juste pour ne pas « rien faire », de faire une analyse de la position que tu voulais prendre (voir à la prendre sur un compte démo ou sur un mini-compte à petit levier) et de voir ce que cela donne, à postériori.

  2. Salut,

    Merci pour cet article sympa et facile à comprendre avec l’image de la chaîne et du maillon faible ;). Je suis tout à fait d’accord avec toi, il est bien plus facile de se voiler la face en se racontant des histoires plutôt que de voir la vérité telle qu’elle afin de se débarrasser de ses travers et avancer.
    Tout cela sort un petit peu du trading en apparence mais est très important comme l’explique Van Tharp dans « SuperTrader ». C’est un long travail qui a long terme portera ses fruits 😉

    1. Je n’ai pas lu Van Tharp (ce que je devrai peut être faire..), mais en tout cas je suis convaincu que la psychologie est la seule limite réelle au succès en trading. J’irai même plus loin, le cerveau humain n’est PAS fait pour réussir en trading.
      Heureusement que l’esprit humain est plastique et qu’il peut donc s’adapter, plus ou moins, en fonction des personnes bien sûr !

Répondre à Jonathan Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.