Quantitative easing à l’européenne et élections grecques – De l’agitation à prévoir !

grece_2_euro

Jeudi 22/01/2015 la BCE devrait annoncer un programme de rachat de dettes, autrement dit un quantitive easing à l’américaine.

Dimanche 25, ce seront les grecs qui vont élire leur nouveau parlement.

Si la première décision risque de faire monter les marchés, ces élections peuvent modifier durablement l’avenir de l’euro. Si l’extrême gauche l’emporte, il est possible que la Grèce décide de ne jamais repayer ses dettes ou, au mieux, de rééchelonner sur une longue durée les dettes existantes. Je vous laisse imaginer les conséquences que cela aura, à la fois sur les bourses européennes (et donc mondiales, car tout est relié dans les « grands événements ») et sur l’euro.

(Euro Index – indice composé d’un pannier équipondéré  d’USD, GBP, CHF et JPY face à l’EUR)

eur_i_21-01-2015

 

La liquidité de l’euro plonge sur le Nanex en ce moment même…

 

Nanex_EUR21-01-2015

L’incertitude est grande.

En ce qui me concerne, je suis curieux de voir ce que cela va donner, mais je veille à n’avoir aucune position ouverte en euros sur le Forex (en passant, certains courtiers augmentent déjà les marges des paires liées à l’euro pour se prémunir d’une nouvelle surprise…) et je vais attendre un peu avant d’acheter des actions afin que l’on y voit plus clair, en comptant sur ma diversification et faible exposition aux entreprises européennes. Accessoirement, au début du mois, sentant venir l’embrouille, j’ai pris une position sur l’argent spot. Cela fait un bout de temps que je voulais initier une position, en raison de la chute continue de l’or/argent, et le moment me paraissait adéquat pour tenter un rebond. J’arrêterai là toute spéculation, car cela me parait beaucoup trop aléatoire, mais chacun est libre de faire ce qu’il entend. Il est évident qu’un regain de volatilité est le bienvenu pour certaines stratégies…

athen index composite_21-01-2015

 

Et les CDS grecs s’envolent évidemment…

(graphique (c) Boursorama)

CDS Grèce 5 ans_21-01-2015

Bien sûr, si les grecs font un vote pro-européen et donc pro-paiement de la dette, et qu’en parallèle la BCE innonde le marché d’argent gratuit, les bourses peuvent également s’envoler.

Quoiqu’il en soit, la volatilité risque d’être très présente ces prochains temps et il faut donc en tenir compte dans vos stratégies de trading et/ou d’investissement.

ο χρόνος θα δείξει !

3 Réponses à “Quantitative easing à l’européenne et élections grecques – De l’agitation à prévoir !”

  1. Option B dit :

    Belle analyse, merci ! Vous aviez raison, les marchés actions sont montés et évidemment, l’euro a perdu du terrain face au dollar (-2% sur la journée quand même, on est passé sous les 1.14…). J’espère que le vote grec ne poussera pas encore la paire plus bas. Je pense que votre conseil est sage : ne pas avoir de position forex ouverte pendant ces quelques jours à venir…

    • L'Investisseur (très) Particulier dit :

      Merci, mais j’ai surtout dis que la volatilité allait régner en maître (après quand au sens définitif des marchés actions, attendons dimanche…), que les marges vont changer sur le Forex et que pour un investisseur à long terme, il vaut peut être mieux différer un peu ses achats, après les élections grecques par exemple.. Après, quant aux spéculateurs, c’est un bon moment, mais en tenant compte du risque…

  2. L'Investisseur (très) Particulier dit :

    Maintenant que l’extrême gauche a gagné en Grèce, je suis tout de même curieux de voir ce qu’ils vont réellement faire dans la grande liste de leur promesses… Et ce qu’ils PEUVENT faire également.. Quoiqu’il en soit, c’est un beau laboratoire que nous avons devant les yeux maintenant…

Ajouter un commentaire